Vogondy rêve de doublé

  • A
  • A
Vogondy rêve de doublé
Partagez sur :

Sacré champion de France de course en ligne l'an dernier, Nicolas Vogondy espère, ce dimanche à Saint-Brieuc, rééditer sa performance. Mais les prétendants à la victoire sont nombreux comme Sylvain Chavanel, revanchard après avoir été battu jeudi par Jean-Christophe Péraud lors de l'épreuve du contre-la-montre.

Sacré champion de France de course en ligne l'an dernier, Nicolas Vogondy espère, ce dimanche à Saint-Brieuc, rééditer sa performance. Mais les prétendants à la victoire sont nombreux comme Sylvain Chavanel, revanchard après avoir été battu jeudi par Jean-Christophe Péraud lors de l'épreuve du contre-la-montre.Jamais depuis Jacky Durand, en 1993 et 1994, un coureur n'a doublé la mise dans l'épreuve sur route des Championnats de France. Nicolas Vogondy, vainqueur l'an dernier devant Arnaud Coyot et Julien Loubet, le sait. Tout comme il a conscience que, comme à chaque course d'un jour, les postulants à la première marche du podium sont nombreux. Et ne peuvent se décider à l'avance. Le coureur de la formation Agritubel sera donc candidat à sa propre succession. Mais il ne sera pas le seul. "Il y a plusieurs prétendants, observe Thomas Voeckler, titré en 2004 et deuxième en 2006. Sandy Casar, Benoît Vaugrenard, Pierrick Fédrigo, des coureurs de Cofidis, David Le Lay d'Agritubel... Il y a une vingtaine de noms comme ça qui, si l'un de ces coureurs est champion de France, on ne sera pas surpris." Le plus motivé de tous sera sûrement Sylvain Chavanel. Déçu de sa deuxième place lors du contre-la-montre, remporté en milieu de semaine par Jean-Christophe Peraud, l'homme de la Quick-Step espère se racheter une conduite dimanche à Saint-Brieuc. Voeckler: "Chavanel est le grandissime favori"Au programme: une boucle de 19,1 kilomètres que le peloton va sillonner treize fois, pour un total de 248,3 kilomètres d'efforts. "Sylvain Chavanel est le grandissime favori, estime Thomas Voeckler. S'il est à 100% de ses moyens physiques, et même s'il est isolé dans une équipe étrangère, il peut tirer les marrons du feu." Le coureur de la Bbox Bouygues Telecom pointe du doigt le souci majeur du natif de Châtellerault. Car la Quick-Step ne sera représentée que par lui et Jérôme Pineau, lui aussi postulant à la victoire finale. Si Sylvain Chavanel veut aller au bout, il ne pourra donc compter que sur lui-même et sur sa science de course. Pas vraiment évident au vu du plateau relevé et de l'indécision qui règne avant cette édition 2009. Toutes les autres équipes comptent dans leur rang deux voire trois coureurs capables de s'imposer, ce qui représente un vrai avantage stratégique. Alors, qui endossera le maillot bleu-blanc-rouge pendant un an ? Réponse dimanche après-midi. Le départ de cette course en ligne sera donné vers 10h15 (à suivre en direct sur notre site). Faîtes vos jeux !