Vivement dimanche !

  • A
  • A
Vivement dimanche !
Partagez sur :

Très attendues, les demi-finales du tournoi de Bastad ont tourné court. A domicile, Robin Söderling a humilié Tomas Berdych (6-0, 6-1), et tentera dimanche de reconquérir un titre perdu l'an passé. Ce ne sera pas contre son bourreau de 2010, Nicolas Almagro, puisque l'Espagnol a lui aussi reçu une correction de la part de David Ferrer (6-1, 6-3). Ça promet pour la finale.

Très attendues, les demi-finales du tournoi de Bastad ont tourné court. A domicile, Robin Söderling a humilié Tomas Berdych (6-0, 6-1), et tentera dimanche de reconquérir un titre perdu l'an passé. Ce ne sera pas contre son bourreau de 2010, Nicolas Almagro, puisque l'Espagnol a lui aussi reçu une correction de la part de David Ferrer (6-1, 6-3). Ça promet pour la finale. Avec les quatre premières têtes de série au programme des demi-finales, le public du tournoi de Bastad avait de quoi se régaler. Finalement, il a eu droit à deux semblants de match qui laissent entrevoir une finale explosive. Battu l'an passé par Almagro, Robin Söderling sera bien sûr au rendez-vous pour la troisième année consécutive. Solide lors de ses deux premiers tours (Junquiera, Starace), le n°5 mondial a passé la vitesse supérieure contre Tomas Berdych, numéro 8 mondial, et balayé en 1h10 (6-0, 6-1). Pour sa quatrième finale de l'année, après ses titres à Brisbane, Rotterdam et Marseille, Söderling n'aura pas droit à sa revanche contre Nicolas Almagro. Le Murcien est tombé sur un très solide David Ferrer (6-1, 6-3), qui, contrairement aux Français (Simon, Monfils) et aux Allemands (Mayer, Petzschner), a parfaitement su récupérer de la Coupe Davis. D'Austin à Bastad, il n'y a qu'un pas... Ferrer-Söderling, ce sera également la revanche de la demi-finale de l'an passé, qui avait tourné à l'avantage du Suédois.