Vieira, Vieira pas ?

  • A
  • A
Vieira, Vieira pas ?
Partagez sur :

Raymond Domenech dévoilera ce jeudi à 14h la composition de son groupe qui affrontera successivement la Roumanie et la Serbie les 5 et 9 septembre prochain pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2010. La sélection ou non de Patrick Vieira pour ces rencontres décisives sera probablement au centre des débats.

Raymond Domenech dévoilera ce jeudi à 14h la composition de son groupe qui affrontera successivement la Roumanie et la Serbie les 5 et 9 septembre prochain pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2010. La sélection ou non de Patrick Vieira pour ces rencontres décisives sera probablement au centre des débats.C'est ce jeudi à 14h, au siège de la Fédération Française, à Paris, que le sélectionneur tricolore dévoilera sa liste de 22 ou 23 joueurs retenus pour disputer les deux rencontres ô combien importantes face à la Roumanie et à la Serbie. Deux matches capitaux qui en cas de défaite scelleront définitivement le sort des Bleus dans cette course au mondial 2010. Après leur victoire sur les Iles Féroé sur la plus petite des marges (1-0) le 12 août dernier, les coéquipiers de Thierry Henry sont attendus au tournant. Vieira et Benzema au centre des polémiquesEn ce qui concerne la composition du groupe, quelques incertitudes demeurent. Notamment la sélection ou non de l'homme aux 107 sélections, Patrick Vieira, qui s'il n'est pas qualifié pour ces matches verra son avenir en bleu s'assombrir toujours plus. Rappelons que la dernière apparition du milieu de terrain intériste en Bleu remonte au 2 juin dernier et à ce match perdu par la sélection tricolore face au Nigéria (1-0). Reste également à savoir si le sélectionneur français reconduira André-Pierre Gignac sur le front de l'attaque aux côtés de Thierry Henry ou s'il préférera laisser sa chance à Karim Benzema, auteur d'un début de saison étincelant avec le Real Madrid.Pour le reste, peu de changements sont à prévoir dans cette sélection même si l'on sait que Raymond Domenech aime réserver son lot de surprises. Nul doute que l'avenir du sélectionneur des Bleus aux commandes de l'équipe de France dépendra de ces deux prochaines rencontres. A lui de faire les bons choix...