Vieira, Vieira pas ?

  • A
  • A
Vieira, Vieira pas ?
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Après 6 mois de feuilleton, Vieira saura mardi s'il part au Mondial.

EQUIPE DE FRANCE - Après 6 mois de feuilleton, Vieira saura mardi s'il part au Mondial.Il sera 20h20 mardi lorsque l'interminable feuilleton Vieira trouvera son épilogue. Absent de l'équipe de France depuis le 2 juin 2009 et un match amical face au Nigeria, le longiligne milieu de terrain n'en alimente pas moins les conversations. Passé de l'Inter et son effectif XXL à Manchester City afin de retrouver le rythme et enchaîner pour enfin trouver grâce aux yeux de Raymond Domenech. Mais tout ne s'est pas déroulé comme prévu, blessure et concurrence oblige, et l'ancien capitaine des Bleus est aujourd'hui dans le flou le plus total quant à une éventuelle sélection pour sa quatrième Coupe du monde.Pourtant le natif de Dakar y a mis du sien. D'ordinaire très discret médiatiquement, Pat' s'est offert une véritable campagne d'auto-promotion en se faisant le plus présent possible dans les colonnes des journaux, tout autant que sur les plateaux de télévision, n'hésitant pas à s'auto-inclure dans la liste des 23. Sur le terrain en revanche, c'est un Vieira beaucoup moins saignant que lors de ses belles années qui s'est montré sous le feu des projecteurs. Si sa relance vers l'avant pour casser les lignes, une qualité bien rare chez les Bleus, est toujours présente, sa capacité à récupérer les ballons et à s'imposer dans les duels est plus fluctuante.Anelka: "Il reste notre capitaine"Pour autant, le sélectionneur semble avoir besoin d'expérience au milieu de terrain. La rumeur d'un retour de Claude Makelele pour une dernière pige abonde dans ce sens. Ce besoin d'expérience, Nicolas Anelka le reconnaît lui aussi et plaide pour celui qui fut son capitaine chez les Gunners. "Sa présence au sein d'un groupe rassure. Si Raymond Domenech le prend pour le Mondial, sûr qu'il fera du bien. On a besoin de son expérience. Son statut en impose. Il reste notre capitaine", explique ainsi l'attaquant, dans son livre, à paraître mercredi, Anelka par Nicolas Anelka du journaliste Arnaud Ramsay.Si son expérience est indéniable, c'est en revanche son état physique qui pose question et sa capacité à tenir tout au long d'une compétition qui peut durer jusqu'à un mois en cas de finale. Arrivé cramé en Allemagne, en 2006, Vieira avait réalisé un Mondial de haute volée. Raymond Domenech tranchera donc mardi. Soit le technicien prend le risque de tomber sur le Vieira de l'Euro 2008, blessé et inutile, soit sa version 2006, ce qui serait forcément bénéfique à ces Bleus en quête d'identité. Mais quatre ans plus tard, Patrick Vieira en a-t-il encore la force ?Alexandre Ruiz et son équipe commenteront ce soir dès 20h la liste des 23 pour le Mondial. En attendant, partagez vos pronostics !