VIDEO - Quand Djokovic imite Sharapova

  • A
  • A
VIDEO - Quand Djokovic imite Sharapova
@ Capture d'écran Youtube
Partagez sur :

TENNIS - Le n°1 mondial, tombeur de Monfils à Cincinnati, imite la joueuse russe dans une pub.

Son statut de n°1 mondial n'a pas fait changer Novak Djokovic. Le Serbe, habitué des facéties en tous genres, fait encore parler de lui dans le nouveau spot publicitaire de son équipementier. Il y vante les mérites d'une nouvelle raquette sous les traits de... Maria Sharapova. Perruque blonde sur la tête, il caricature la joueuse russe, en minaudant à tout va en anglais et en lâchant quelques phrases assez hilarantes, comme "L'instinct est une grande part de ma personnalité" ou "Cette raquette me rend belle sur le court, je me sens femme avec elle".

Novak Djokovic imite Maria Sharapova :

Cette marque de raquettes, avec laquelle le "Djoker" est partenaire depuis 2009, joue aujourd'hui sur du velours avec la nouvelle référence du circuit masculin, qui, après son quart de finale victorieux de vendredi face à Gaël Monfils au Masters 1000 de Cincinnati, présente désormais un bilan de 56 victoires pour une seule défaite, la mythique demi-finale contre Roger Federer à Roland-Garros.

En mars dernier, le Serbe avait vanté les mérites de la marque sur les ailes d'un avion. Cette fois, il s'agit de mettre à l'épreuve les talents d'acteur de Djokovic, qu'il avait révélés au monde entier il y a quatre ans, lors de l'US Open 2007. A l'issue d'une de ses victoires, il avait imité Rafael Nadal, auquel il a succédé au rang de n°1 mondial, puis Sharapova, déjà. 

Novak Djokovic imite Maria Sharapova, sur le court :

S'il a arrêté ses imitations d'après-match, Djokovic continue d'être un amuseur public. Et le dernier vainqueur de Wimbledon fait courir la blague de la perruque sur son compte Facebook. Maria Sharapova lui a d'abord répondu : "Hey, Novak (...) Je suis un peu déçue que tu ne portes pas ma robe et je pense que tu aurais pu travailler un peu plus tes mouvements du corps. Et la coiffure... Je ne ferai pas de commentaires."
 
Drôle dans ses imitations, Djokovic l'est également dans ses commentaires. "J'étais juste mal coiffé ce jour-là", a-t-il répondu à la Russe. "C'est difficile d'être parfaitement coiffé tous les jours." Pour régler ce "contentieux", savamment orchestré par l'équipementier - qui a fait signer Sharapova en janvier dernier et qui a trouvé là un moyen parfait de "vendre" sa nouvelle raquette -, la Russe a proposé au n°1 mondial de régler ça lors de l'US Open, pour une "leçon sur le court". Car pour la leçon d'humour, Djokovic s'en est déjà chargé.