VIDEO - Bryant, king of LA

  • A
  • A
VIDEO - Bryant, king of LA
@ REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - Sans surprise, Kobe Bryant a été élu MVP du All-Star Game remporté par l'Ouest (148-143).

C'était couru d'avance. Tout avait été fait pour que ce soit son week-end. Après avoir posé sur Hollywood Boulevard, après être apparu dans un court-métrage publicitaire de Robert Rodriguez, Kobe Bryant a été élu MVP du All-Star Game, remporté par la conférence Ouest (148-143). Dès le début de la rencontre, l'arrière des Lakers a accaparé la balle en attaque, shootant à 26 reprises pour 14 réussites et signant quelques actions d'éclat, dont un magnifique dunk reverse ligne de fond.

Bryant signe un dunk reverse ligne de fond :





"On a compris dès le début que Kobe voulait être MVP, il ne passait pas la balle du tout", a expliqué, sourire aux lèvres, le pivot de l'Est Amar'e Stoudemire. Résultat pour "KB24" : 37 points (4e meilleur total de l'histoire) et 14 rebonds, des rebonds qu'il s'est amusé à aller cueillir au-dessus de ses intérieurs Kevin Love ou Blake Griffin.

Lors d'un All-Star Game ronronnant du fait d'une salle apathique, l'Ouest a constamment mené avec un matelas d'une dizaine de points jusqu'au dernier quart-temps où LeBron James, en énorme compétiteur qu'il est, a repris les choses en main pour l'Est.

Un duel Bryant - James

Le double MVP sortant a même ramené l'Est à deux longueurs (142-140, 38e) en inscrivant 14 points dans le dernier quart-temps et en signant le deuxième triple-double de l'histoire du All-Star Game (29 pts, 12 rebonds, 10 passes décisives), après Michael Jordan en 1997. Mais Kobe a finalement eu le dernier mot, à l'image de ce dunk réussi dans le troisième quart-temps malgré la tentative de contre de James.

Bryant évite le contre de James :







Bryant, 32 ans, pouvait alors adresser à "LBJ", de six ans son cadet, une petite tape sur les fesses semblant signifier : "c'est encore moi le boss".

Regardez le résumé complet du match :