Victoire de Casar, Schleck en jaune

  • A
  • A
Victoire de Casar, Schleck en jaune
@ Reuters
Partagez sur :

TOUR DE FRANCE - Le Français remporte la 9e étape. Le Luxembourgeois prend le maillot jaune.

TOUR DE FRANCE - Le Français remporte la 9e étape. Le Luxembourgeois prend le maillot jaune. La première étape de montagne, dimanche à Morzine-Avoriaz, avait permis de faire une pré-sélection parmi les favoris du Tour de France. Lance Armstrong y avait perdu toutes ses illusions. La deuxième, au lendemain de la première journée de repos, a fait une sélection. A l'arrivée à Saint-Jean-de-Maurienne, deuxième et dernière étape alpestre de cette 97e édition, la hiérarchie est beaucoup plus lisible. A tel point qu'au soir de la neuvième levée, plus que deux coureurs semblent en mesure de gagner la course : Alberto Contador et Andy Schleck, les deux premiers de l'édition précédente. Offensif, le Luxembourgeois a tenté à plusieurs reprises de décrocher l'Espagnol, mais sans résultat. Il réalise tout de même une très bonne opération, puisque c'est désormais lui qui s'empare du maillot jaune, aux dépens de Cadel Evans, qui, mardi matin, pouvait encore prétendre jouer les arbitres. Le calvaire d'Evans Mais l'Australien, littéralement planté sur les rampes de la Madeleine à 40 bornes de l'arrivée, dernière des quatre difficultés au menu du jour, a perdu plus de huit minutes sur le duo infernal, et avec, tous ses espoirs de podium à Paris. Alors que le champion du monde en titre était en larmes à l'arrivée, le directeur sportif de BMC, John Lelangue, avouait au micro de France Télévisions que son leader souffrait d'un trait de fracture au coude gauche depuis une chute survenue dimanche. D'autres, comme Ivan Basso et Roman Kreuziger, ont également compris que le maillot jaune était trop grand pour eux. Denis Menchov, Levi Leipheimer et Robert Gesink l'ont sans doute aussi assimilé lors de l'ascension de ce col classé hors-catégorie. A des années lumières de se préoccuper du classement général, Sandy Casar, l'un des Français les plus réguliers sur le Tour ces dernières années, est lui l'autre grand vainqueur de cette belle étape de montagne puisque le Francilien, parmi les douze échappés de la première heure, a remporté en Haute-Savoie sa troisième victoire sur le Tour de France (il avait déjà glané la 18e étape en 2007 et la 16e en 2009 suite au déclassement pour dopage de Mikel Astarloza, ndlr). La troisième pour le clan tricolore après le doublé de Sylvain Chavanel lors de la première semaine.