Vettel s'habitue à la pole

  • A
  • A
Vettel s'habitue à la pole
@ Reuters
Partagez sur :

F1 - Le pilote allemand décroche sa 3e pole position de la saison en Chine.

F1 - Le pilote allemand décroche sa 3e pole position de la saison en Chine. Un dernier tour de folie... Sebastian Vettel a tiré la quintessence de sa monoplace pour se hisser en pole position du Grand Prix de Chine, samedi. Alors que tous les ténors avaient déjà bouclé leur tour rapide, que Mark Webber pointait tout en haut de la hiérarchie au terme d'une lutte particulièrement ardue avec Fernando Alonso, Nico Rosberg et les deux McLaren, Vettel a surgi et mis tout le monde d'accord avec une marque de 1'34''558. Quand on connait la difficulté rencontrée jusque-là pour descendre sous les 1'35'', on mesure mieux encore la portée de cette performance. Tant mieux pour l'écurie Red Bull qui a repris la main dès samedi matin avec la meilleure marque lors des essais libres 3 signée par Mark Webber et qui a contrôlé tout au long des qualifications. Si Lewis Hamilton était en tête à l'issue des deux premières phases de cette séance, ce n'était que pure apparence. En effet, Sebastian Vettel tournait encore pneus durs lors de la Q2... L'écurie autrichienne peut se permettre d'envisager un Grand Prix dans sa globalité et donc d'économiser les pneus tendres même en Q2. La fin de la séance leur a donné raison car si Webber s'était cassé les dents sur le temps de Fernando Alonso (1'35''065) après le premier tour rapide en Q3, Vettel a su faire mieux pour descendre en 1'34''970. Alonso et Rosberg, ça va chauffer Une marque qui n'a pas tenu à la deuxième salve des tours rapides avec Fernando Alonso (Ferrari), Nico Rosberg (Mercedes) et Jenson Button (McLaren) tous sous les 1'35''... De quoi leur permettre de se placer correctement pour la course mais pas de figurer en première ligne encore 100% Red Bull. Au passage, Alonso a encore fait mieux que Massa qui ne termine que 7e et devra se contenter de la 4e ligne, Rosberg a mis 7 dixièmes à un Schumacher qui ne tient pas le rythme (il s'est même qualifié in extremis pour Q3 passant Barrichello sur le fil) et partira 9e tandis que Button, lui, partagera la 3e ligne avec Hamilton. Les deux derniers champions du monde n'ont pas fini de se croiser... Il convient également de souligner la présence de Robert Kubica dans ce peloton de furieux. Le pilote polonais a pu bénéficier de quelques améliorations apportées par Renault. Il s'élancera de la 4e ligne, juste à côté de Felipe Massa, et devant la Mercedes de Schumi. Renault voulait faire un bond en avant en qualifs afin de mieux concurrencer Mercedes, la moitié du chemin est fait. Enfin, Adrian Sutil a fait le boulot en signant la 10e place au volant d'une Force India qui devrait lui permettre de terminer dans les points. Le Grand Prix de Chine est à suivre en direct et en intégralité sur Europe 1 dimanche à partir de 9 heures