Vettel, déjà la 11e pole

  • A
  • A
Vettel, déjà la 11e pole
Partagez sur :

Sebastian Vettel a signé la pole position du Grand Prix de Singapour ce samedi sur le circuit de Marina Bay. Une donnée habituelle cette saison puisqu'il s'agit déjà de la 11e pole position de sa saison. Il sera accompagné en première ligne par son coéquipier Mark Webber. A noter la mauvaise idée d'Hamilton de ne pas ressortir en fin de Q3, il était alors 2e mais Webber (2e) et Button (3e) ont réussi à le passer tandis qu'Alonso a échoué d'un souffle.

Sebastian Vettel a signé la pole position du Grand Prix de Singapour ce samedi sur le circuit de Marina Bay. Une donnée habituelle cette saison puisqu'il s'agit déjà de la 11e pole position de sa saison. Il sera accompagné en première ligne par son coéquipier Mark Webber. A noter la mauvaise idée d'Hamilton de ne pas ressortir en fin de Q3, il était alors 2e mais Webber (2e) et Button (3e) ont réussi à le passer tandis qu'Alonso a échoué d'un souffle. Une formalité. Sebastian Vettel a mis les formes à cette pole position en signant le meilleur temps en Q1, Q2 et Q3. Après s'être fait souffler la pole à Marina Bay en 2010, le pilote Red Bull n'a cette fois pris aucun risque régalant ses fans du début à la fin de la séance. L'analyse stricte des chronos apporte de grosses différences, notamment dans le dernier secteur puisque Vettel signe un 35.5 et met 3 dixièmes à tout le reste du peloton rien que sur cette partie du circuit. Les impressions vont dans le même sens puisque quand la concurrence lutte en rectifiant sans cesse la trajectoire, il semble toujours dans le bon tempo sans avoir à forcer. Le résultat est impitoyable puisque cette 11e pole position en 14 Grand Prix confirme une écrasante domination. Ses adversaires ne peuvent que constater les dégâts et rêver à des circonstances de course favorable pour espérer le déloger de la plus haute marche du podium. Par chance, Singapour représente une véritable opportunité de ce point de vue puisque toute erreur est proscrite sous peine d'une virée dans le mur. Avec de la pluie potentielle et une voiture de sécurité qui fera quasiment à coup sûr son entrée en piste dimanche, les envolées définitives de Vettel en seraient limitées. Cela ne l'empêchera évidemment pas de tout donner, d'autant qu'il peut rêver à l'officialisation de son deuxième sacre dès dimanche. Hamilton coincé malgré lui Derrière, Mark Webber a fait semblant de mettre un peu de suspense dans son dernier tour lancé en restant dans les chronos de son coéquipier dans les deux premiers secteurs pour finalement échouer à 351 millièmes. L'Australien termine tout de même en première ligne pour le plus grand bonheur de son équipe. Cela met également en exergue une incroyable erreur (à moins que ce ne soit un très mauvais choix) de Lewis Hamilton, deuxième après la première salve en Q3 et coincé dans son stand quand ses camarades ont remis ça en piste. Les images sont troublantes puisqu'il semblait vraiment vouloir revenir à la bagarre... Tant mieux pour Jenson Button qui a réussi à le passer pour seulement 5 petits millièmes. Ce sera en revanche une deuxième ligne 100% McLaren Mercedes puisque Fernando Alonso n'a pas réussi à devancer le Britannique, terminant à 65 centièmes. Les écarts sont donc bien faibles mais il est difficile de doubler sur cette piste. Il en avait profité l'an dernier en contenant jusqu'au bout Vettel, ce sera à lui de profiter de la moindre opportunité. A noter par ailleurs la bonne tenue des Force India avec Sutil 9e et Di Resta 10e. Les deux en Q3, c'est une belle réussite pour une écurie qui ne compte qu'un point d'avance sur Sauber dans l'optique de la 6e place au classement par équipes. C'est mieux en tout cas qu'une écurie Lotus Renault qui s'est trompée dans ses développements au point de retirer les nouveautés apportées en raison d'une surchauffe. Résultat, Senna est 15e et Petrov 18e...