Vettel champion du monde

  • A
  • A
Vettel champion du monde
@ REUTERS
Partagez sur :

F1 - Troisième du Grand Prix du Japon, Sebastian Vettel conserve son titre. 

Il n'y avait pas vraiment de suspens avant le début du Grand Prix du Japon. Et pour cause, il ne fallait qu'un point à Sebastian Vettel pour conserver son titre de champion du monde. En terminant troisième derrière Jenson Button et Fernando Alonso, il a assuré l'essentiel. A seulement 24 ans, le pilote allemand devient le plus jeune double champion du monde de l'histoire. 

Imbattable 

Cette 15e épreuve de la saison a confirmé la saison exceptionnelle de l'Allemand, qu'il a dominée et contrôlée jusqu'à écoeurer ses adversaires. Un sacre si prématuré étonne dans la discipline. Ces dernières années, le suspense était total en F1. Les couronnes se gagnaient d'extrême justesse, généralement à la dernière course. Au pire à l'avant-dernière. Cette saison, Vettel a écrasé la concurrence. 

Vettel-2

Pour son premier titre l'année dernière, le pilote Red Bull avait dû batailler jusqu'à la fin. Après de nombreuses pannes mécaniques, des accidents évitables et une très belle bataille, l'Allemand, sans avoir dominé le classement une seule fois dans la saison, ravira le Championnat lors du tout dernier Grand Prix, à Abou Dhabi, à un Alonso médusé.                   

Après Prost, Senna et Schumacher

La domination du pilote Red Bull cette année est exceptionnelle et rappelle les plus grands moments de son glorieux aîné, Michael Schumacher (sacré dès la 11e course sur 17 en 2002). L'adjectif "imbattable" a de fait souvent été utilisé en 2011, à regret, par les adversaires de Vettel, pour qualifier les prestations du champion. La faute à une entame de saison fabuleuse : six victoires et sept pole positions en huit courses, l'Allemand était tout simplement inarrêtable en début d'année.

Sebastian Vettel est sacré sur une terre de champions. Au Japon, les plus grands ont été couronnés. Alain Prost avait coiffé Ayrton Senna en 1989. L'année suivante, le Brésilien avait pris sa revanche sur le même circuit. Quelques années plus tard, c'est Michael Schumacher qui avait remporté le titre, toujours sur cette même piste.