Vers un duel Montpellier-Chambéry

  • A
  • A
Vers un duel Montpellier-Chambéry
Partagez sur :

Le choc de la 8e journée de Division 1 entre Montpellier et Saint-Raphaël n'a pas tenu ses promesses jeudi, les champions en titre se montrant bien trop performants pour être inquiétés par leurs challengers (35-23). Cette démonstration, appuyée par un Nikola Karabatic et surtout un Bojinovic des grands soirs, laisse entrevoir un nouveau duel entre les Héraultais et Chambéry pour le sacre national.

Le choc de la 8e journée de Division 1 entre Montpellier et Saint-Raphaël n'a pas tenu ses promesses jeudi, les champions en titre se montrant bien trop performants pour être inquiétés par leurs challengers (35-23). Cette démonstration, appuyée par un Nikola Karabatic et surtout un Bojinovic des grands soirs, laisse entrevoir un nouveau duel entre les Héraultais et Chambéry pour le sacre national. L'élève n'a pas dépassé le maître. Loin de là, même. Toute la fraîcheur et l'insouciance du valeureux apprenti varois n'ont pas pesé lourd dans la balance face au patron héraultais, ses 20 ans dans l'élite et ses 13 titres de champion. Dans son antre bouillante de René-Bougnol, Montpellier a en effet tenu son rang pour l'emporter assez facilement face à Saint-Raphaël (35-23), jeudi soir lors de la 8e journée de Division 1. L'écart était trop grand. Et pourtant, on pouvait craindre que la trêve internationale perturbe le rythme insoutenable des joueurs de Patrice Canayer. Mais il n'en fut rien, le MAHB étant beaucoup trop concerné par ce choc pour laisser une marge de manoeuvre à l'un de ses deux rivaux pour le sacre final. Les amateurs de suspense devront donc prendre leur mal en patience, le championnat devrait, encore une fois, revêtir des allures de mano à mano entre Montpellier et Chambéry pour le titre national. Bojinovic termine à 11 buts Canayer avait à la fois averti ses protégés du danger représenté par Saint-Raphaël, "un des clubs qui progresse le plus dans le handball français" , mais aussi de l'enjeu de ce "gros match". En cas de victoire, les Héraultais avaient en effet l'opportunité d'écarter un concurrent direct de la course aux deux premières places. Et ils ne l'ont pas ratée, malgré un démarrage en douceur symbolisé par un premier but de Tej au bout de quatre minutes de jeu. Le reste ne sera qu'une démonstration du champion en titre, et un long calvaire pour les aspirants à la prochaine Ligue des champions. Ces derniers, marqués par leur manque de réussite au tir en début de match, ont laissé les coéquipiers de Nikola Karabatic régler leur jeu et enchaîner les actions de classe. Et le demi-centre international, qui avait faim de ballons après une absence de deux semaines, n'a pas laissé sa part au chien en finissant les actions montpelliéraines en première période (6 buts), avant de passer le relais à Mladen Bojinovic (11 réalisations). Du tout bon pour le MAHB, leader de son championnat et plus que jamais en course pour un cinquième titre consécutif.