Verdasco tout-terrain

  • A
  • A
Verdasco tout-terrain
Partagez sur :

Pour la première fois depuis plus d'un an, Fernando Verdasco s'est imposé en finale d'un tournoi dans la nuit de samedi à dimanche à New Haven. L'Espagnol s'est en effet adjugé le premier tournoi de sa carrière sur dur aux dépens de l'Américain Sam Querrey (6-4, 7-6). De bon augure à quelques jours de l'US Open ?

Pour la première fois depuis plus d'un an, Fernando Verdasco s'est imposé en finale d'un tournoi dans la nuit de samedi à dimanche à New Haven. L'Espagnol s'est en effet adjugé le premier tournoi de sa carrière sur dur aux dépens de l'Américain Sam Querrey (6-4, 7-6). De bon augure à quelques jours de l'US Open ?Une victoire qui arrive au bon moment. Après plus d'un an sans titre, son dernier succès sur le circuit remontant au 20 juillet 2008 à Umag (Croatie), Fernando Verdasco a donc renoué avec les sommets en triomphant à New Haven sur une surface (dure) qu'il n'avais jamais domptée auparavant. A la veille du début de l'US Open, dernière levée du Grand Chelem cette année, cette victoire pourrait augurer une bonne quinzaine new yorkaise pour le gaucher espagnol.Et pour cela, le Madrilène, plutôt habitué comme la plupart de ses compatriotes à performer sur la terre battue, a dû se défaire de Sam Querrey, un des hommes de l'été. Finaliste des tournois de Newport, Indianapolis et Los Angeles en l'espace de trois semaines avec une victoire obtenue dans la cité californienne début août face à Ball, Querrey a poussé son adversaire à serrer les poings et notamment dans la seconde manche quand le tennisman de San Francisco se procura trois balles de sets dans le jeu décisif à six points à trois.Querrey dans l'ombre de RoddickVerdasco, qui avait empoché le premier set 6-4 après un départ canon traduit par deux breaks (il mena 4-1), s'appuya d'abord sur son solide service avant de bénéficier notamment d'une double faute de Querrey qui lui offrit la balle de match. Le Madrilène boucla la rencontre sur une volée de revers après une heure et 36 minutes de jeu. "Cette seconde manche fut un peu étrange. Je menais 4-2, je jouais bien, je pouvais même passer à 5-2 et puis il m'a breaké. A partir de là, le match a complètement changé. Mais une fois encore, le jeu décisif a tourné en ma faveur. J'ai été un peu chanceux aujourd'hui", avouera Verdasco qui rappelait également sa réussite dans les tie-breaks lors de sa demi-finale contre Andreev: 7-6 (4), 7-6 (5).Le gaucher abordera donc l'US Open avec un moral au plus haut et l'Allemand benjamin Becker comme adversaire du premier tour. Sam Querrey, lui, déboulera sur les courts de Flushing Meadows avec le statut de deuxième joueur américain derrière Andy Roddick et le meilleur classement mondial de sa carrière (23e). Il affrontera son compatriote Michael Yani pour débuter le grand rendez-vous new yorkais.