Vercoutre que coûte

  • A
  • A
Vercoutre que coûte
Partagez sur :

En l'absence d'Hugo Lloris, expulsé à Caen (0-1), l'Olympique Lyonnais va confier le gardiennage de son but à Rémy Vercoutre pour la réception de Bordeaux, samedi à partir de 19 heures, dans le cadre de la 8e journée de Ligue 1. L'occasion pour l'éternelle doublure du club rhodanien de rendre un nouveau service à un OL que le portier formé à Montpellier fréquente depuis près d'une décennie.

En l'absence d'Hugo Lloris, expulsé à Caen (0-1), l'Olympique Lyonnais va confier le gardiennage de son but à Rémy Vercoutre pour la réception de Bordeaux, samedi à partir de 19 heures, dans le cadre de la 8e journée de Ligue 1. L'occasion pour l'éternelle doublure du club rhodanien de rendre un nouveau service à un OL que le portier formé à Montpellier fréquente depuis près d'une décennie. Le football professionnel regroupe de nombreuses catégories de joueurs. Des stars mondiales aux joueurs dits de clubs, la palette est large et dans la petite famille des éternels remplaçants, Rémy Vercoutre occupe une place de choix. C'est qu'à 31 ans, le gardien de but n'a participé qu'à 38 rencontres de championnat au moment d'entamer sa neuvième saison chez les Gones. Pis, le portier formé à Montpellier et transféré à l'OL en 2002 n'a été titularisé qu'à 34 reprises en tout et pour tout, profitant notamment de la blessure de Grégory Coupet lors de l'exercice 2007-2008 pour débuter 19 rencontres de Ligue 1. L'exil de l'ancien gardien des Bleus à l'Atletico Madrid à l'été 2008 n'aura pas permis à Vercoutre de s'imposer, l'arrivée d'Hugo Lloris en provenance de Nice le reléguant une nouvelle fois sur le banc des remplaçants. Une touche que le natif de Grande-Synthe a pris l'habitude de quitter à l'occasion de la Coupe de la Ligue, compétition dans laquelle la fortune n'aura été que rarement au rendez-vous avec, en dehors d'une finale perdue contre Bordeaux en 2007, quatre éliminations au 1er tour, dont deux à l'issue de la séance des tirs au but. Garde: "J'ai la chance d'avoir Vercoutre en n°2" Reste que l'utilisation sporadique de Vercoutre n'édulcore pas son importance dans un vestiaire lyonnais où le n°30 des Gones fait figure d'historique qui a tout connu, l'âge d'or et le déclin post-septuplé, mais aussi de leader. Un rôle important dans un effectif jeune privé de cadres avec les absences, notamment, de Cris ou Lisandro. Vercoutre aura donc toute son importance lors de la venue de Bordeaux à Gerland. Un match durant lequel celui qui avait vu son expérience à Strasbourg échouer lors de la saison 2004-05 aura vocation à "encadrer les jeunes" dixit Rémi Garde, interrogé sur le site officiel de l'OL. Le technicien du club rhodanien ne semble d'ailleurs pas préoccupé d'avoir à aligner Vercoutre d'entrée face aux Girondins, lui qui regrettait d'être privé de Lloris sans pour autant s'inquiéter après la défaite enregistrée mercredi à Caen (0-1): "Concernant Hugo, je suis surtout embêté pour lui car il ne fait rien avant la faute, personne ne l'embête et puis il ne joue pas le prochain match, en gros c'est un peu ça qui s'est passé. Mais j'ai la chance d'avoir Vercoutre en n°2 et j'ai toute confiance en lui." Une confiance réitérée jeudi à l'occasion du point presse de l'ancien Gunner: "Je sais qu'il va répondre présent." A Vercoutre de la rendre et de profiter de ce rare intérim. Avant de regagner le banc des remplaçants, comme d'habitude.