Varane: "Je suis ambitieux"

  • A
  • A
Varane: "Je suis ambitieux"
Partagez sur :

Actuellement en stage à Los Angeles avec le Real Madrid, Raphaël Varane s'est exprimé lundi devant la presse, l'occasion pour lui d'évoquer ses premiers pas au sein de la Maison blanche et de se présenter à une presse espagnole qui ne le connaît guère. Aligné 45 minutes par José Mourinho samedi face au Los Angeles Galaxy de Beckham (victoire du Real 4-1), l'ancien Lensois ne cache pas ses ambitions.

Actuellement en stage à Los Angeles avec le Real Madrid, Raphaël Varane s'est exprimé lundi devant la presse, l'occasion pour lui d'évoquer ses premiers pas au sein de la Maison blanche et de se présenter à une presse espagnole qui ne le connaît guère. Aligné 45 minutes par José Mourinho samedi face au Los Angeles Galaxy de Beckham (victoire du Real 4-1), l'ancien Lensois ne cache pas ses ambitions. Raphaël, pourquoi avoir choisi le Real Madrid ? J'ai choisi le Real Madrid car je pense que c'est le club qui peut me faire grandir en tant qu'homme et en tant que joueur. Je pense que c'est là où je peux avoir la plus forte progression. Je vais avoir la chance d'évoluer avec des grands joueurs. Je vais aussi pouvoir travailler avec un entraîneur qui va me faire progresser. Et puis quand on signe au Real Madrid, c'est qu'on est ambitieux et je le suis. Le Real est un très grand club et je suis très fier d'intégrer cette équipe. Les Espagnols ne vous connaissent pas encore très bien. Pourriez-vous vous présenter et dire quels sont vos modèles dans le football ? L'année dernière, pendant la première partie de saison, j'ai évolué avec la CFA, l'équipe réserve, puis j'ai rapidement intégré l'équipe professionnelle et j'ai joué 23 matches en Ligue 1. J'ai grandi avec l'image de la Coupe du Monde 98. J'ai en tête des joueurs comme Laurent Blanc et Lilian Thuram. Ce sont des exemples pour moi. Cette image de la victoire de l'équipe de France m'a aidé à évoluer et grandir. Les joueurs de 98 sont des modèles à suivre. "J'espère avoir une aussi belle carrière que Hierro" La concurrence ne vous fait pas peur au sein du Real ? Bien sûr, il y a de la concurrence dans tous les clubs et évidemment il faut se battre pour être titulaire. Quel joueur ne se bat pas pour une place de titulaire ? Après, moi, je suis venu ici pour bosser, progresser et évoluer au maximum. Evidemment, il y a des joueurs en place. Moi, j'intègre le groupe, je suis jeune et j'aspire à travailler sur du long terme ici au Real. Alors c'est évident, il y a de la concurrence, mais ce n'est pas un probleme pour moi et j'espère bien sûr acquérir mes galons de titulaire. Comment se passe votre intégration dans l'équipe ? Qui sont les joueurs avec lesquels vous êtes le plus proche ? Je dialogue un peu avec tous les joueurs, mais ce n'est pas évident à cause de la langue. Je m'entends bien avec tout le monde, même si j'ai un peu plus d'affinités avec les jeunes joueurs issus du centre de formation de Madrid. Je m'entends bien également avec Nuri Sahin et évidemment avec Karim Benzema. Revenons sur votre transfert. Comment cela s'est-il passé concrètement ? C'est le Président du RC Lens, Gervais Martel, qui m'a informé de l'intérêt du Real. Ensuite, j'ai rencontré Jose Mourinho, on a discuté du projet, j'ai trouvé ça intéressant, àa me convenait et j'ai donc signé ! On vous compare à Fernando Hierro qui a marqué de son empreinte le Real Madrid. Ca vous fait plaisir ? Je suis évidemment très flatté ! On connaît la carrière qu'il a eu avec ses trois Champions League. C'est forcement très flatteur pour moi et j'espère avoir une aussi belle carrière que lui !