Varane a fait son trou

  • A
  • A
Varane a fait son trou
Partagez sur :

Débarqué cet été au Real Madrid à seulement 18 ans, Raphaël Varane n'a pas tardé, malgré son manque d'expérience, à convaincre les sceptiques de son immense talent. Le jeune défenseur français a déjà participé à cinq rencontres avec les Merengue depuis le début de la saison et devrait être de nouveau titulaire mardi face à Ponferradina (D2) à l'occasion d'un seizième de finale aller de Coupe du Roi.

Débarqué cet été au Real Madrid à seulement 18 ans, Raphaël Varane n'a pas tardé, malgré son manque d'expérience, à convaincre les sceptiques de son immense talent. Le jeune défenseur français a déjà participé à cinq rencontres avec les Merengue depuis le début de la saison et devrait être de nouveau titulaire mardi face à Ponferradina (D2) à l'occasion d'un seizième de finale aller de Coupe du Roi. Raphaël Varane a réussi son pari. Si le chemin est encore long pour devenir une star internationale, l'ancien défenseur lensois peut s'enorgueillir, à seulement dix-huit ans, d'avoir déjà gagné du temps de jeu au sein de l'un des clubs les plus huppés de la planète, à savoir le Real Madrid. Si beaucoup lui prédisaient une place dans la réserve de la Maison Blanche, au moment de son transfert l'été dernier, en échange de dix millions d'euros, l'international Espoirs a convaincu José Mourinho de l'utiliser au sein de son équipe première. S'il n'est bien sûr pas un titulaire à part entière avec les Merengue, le natif de Lille a fait des débuts fracassants en septembre dernier avec le Real en marquant dès sa première apparition en championnat face au Rayo Vallecano. Depuis, il a joué quatre autres matches avec les Madrilènes (un autre de Liga, trois de Ligue des champions) et est très souvent sur le banc. Moins utilisé lors du mois d'octobre avec le retour de blessure de Pepe et remplaçant ce week-end lors du Clasico perdu 1-3 face au Barça samedi, l'ex-Sang et Or, qui a déjà reçu les éloges de la presse ibérique et était dans le onze la semaine dernière face à l'Ajax (3-0), devrait de nouveau être titulaire ce mardi soir à l'occasion du déplacement à Ponferradina, club de deuxième division, contre qui le Real dispute un seizième de finale aller de la Coupe du Roi. Les compliments de Mourinho Tenants du titre, les Merengue auront à coeur de bien démarrer dans cette compétition, mais aussi d'effacer la désillusion subie face à leurs rivaux catalans ce week-end. Ce match sera aussi l'occasion pour Raphaël Varane, en concurrence avec Raul Albiol et Ricardo Carvalho pour suppléer Sergio Ramos et Pepe dans l'axe de la défense, de se mettre une nouvelle fois en évidence et de bousculer encore un peu plus la hiérarchie établie. José Mourinho ne veut certes pas brûler les étapes avec une telle pépite, mais en a déjà fait un élément important de son effectif. A lui de convaincre encore un peu plus le technicien portugais de ses qualités. Son entraîneur ne tarit en tout cas pas d'éloges à son encontre. "Chaque jour, je crois de plus en plus que Varane sera titulaire ces dix prochaines années au Real Madrid. C'est un grand joueur, mais aussi encore un enfant", a ainsi confié, mercredi en conférence de presse, le "Special One", bien décidé à protéger au maximum son diamant brut.