Van Persie, grand oublié du Ballon d’or

  • A
  • A
Van Persie, grand oublié du Ballon d’or
@ REUTERS
Partagez sur :

EXPLICATION DE TWEET - Nasri a poussé un coup de gueule pour soutenir son ancien partenaire.

Mercredi soir, Samir Nasri, BlackBerry en main, s’est fendu d’un message de soutien sur le site de microblogging, Twitter, à son ancien partenaire, Robin Van Persie. Pour l’ex-meneur de jeu des Gunners, l’absence de "RVP" dans la liste des 23 joueurs sélectionnés pour le Ballon d’or est une "honte". 

Nasri

Mais quelle mouche a bien pu piquer Samir Nasri ? Une heure après la victoire convaincante (2-1) d’Arsenal sur le Borussia Dortmund, le joueur de Manchester City a poussé son coup de gueule. Europe1.fr pousse l’explication de tweet et rend sa copie. 

A 28 ans, Robin Van Persie est dans la forme de sa vie. Mercredi soir, il a inscrit un nouveau doublé, offert la victoire aux Gunners (2-1) et la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Il ne se passe pas un match sans qu’il marque un but cette saison. "RVP" est LA pièce maîtresse d’Arsène Wenger. Mais toutes ses bonnes stats et ces bons points ne suffisent pas puisqu’il n’a pas été retenu au début du mois parmi les 23 joueurs sélectionnés pour le Ballon d’or. 

Le doublé de Van Persie contre Dortmund : 

En Espagne, il y a le duel à distance entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Les deux buteurs se bagarrent tous les week-ends le titre de pichichi (meilleur buteur). Pour l’instant, l’Argentin mène la danse (avec 15 buts contre 14 pour le Portugais). En Angleterre, Robin Van Persie explose la concurrence. Avec 13 buts, il devance les attaquants de Manchester City en tête du classement des buteurs

Toutes compétitions confondues, "RVP", c’est 17 buts en 18 matches cette saison. Vous n’êtes toujours pas convaincu ? Et 33 buts lors de ses 30 rencontres en 2011, ça vous suffit ? Les fans d’Arsenal, eux, sont ravis. Pour son ancien partenaire, Samir Nasri, il est anormal que Robin Van Persie ne fasse pas partie des 30 joueurs nominés pour le Ballon d’or 2011. Difficile de contredire le Français quand on voit la présence de joueurs comme Luis Suarez (Liverpool), Bastian Schweinsteiger (Bayern Munich), Xabi Alonso (Real Madrid), Thomas Müller (Bayern Munich) ou bien d’autres joueurs, très bons mais beaucoup moins décisifs que "RVP". 

Federer-Persie-Henry

Pas de récompense à l’horizon pour le Néerlandais mais déjà de nombreux fans. Outre les 59.530 spectateurs de l'Emirates qui ont apprécié le spectacle mercredi soir, Roger Federer et Thierry Henry étaient là pour admirer les exploits du Gunner. A la fin du match, le tennisman suisse a même eu le privilège de recevoir en cadeau le maillot de Van Persie.    

Arsenal est totalement dépendant de son attaquant. Cette saison, ses buts ont rapporté 11 points aux Gunners. Ses partenaires le savent et admirent son efficacité. "Robin, c'est un autre monde", a confié Alex Song mercredi soir. "Il n'a pas besoin de deux ou trois occasions. Une seule lui suffit pour marquer. C'est ça la différence entre des très bons joueurs et des très grands joueurs. Lui, il fait partie des très très grands joueurs dans le monde". Espérons que la Fifa et France Football qui se chargent, via une commission, de nommer 23 joueurs pour le Ballon d’or, retiennent son nom pour 2012…