Van den Broeck déjà en forme

  • A
  • A
Van den Broeck déjà en forme
Partagez sur :

Cinquième du dernier Tour de France, Jürgen Van den Broeck s'est offert lundi une victoire de prestige lors de la première étape du Critérium du Dauphiné. Parti dans l'ascension finale avec Kanstantsin Siutsou et Thomas Voeckler, le Belge d'Omega Pharma-Lotto s'est imposé à Saint-Pierre-de-Chartreuse devant Joaquin Rodriguez et Cadel Evans. Quatrième, Alexandre Vinokourov est le nouveau leader.

Cinquième du dernier Tour de France, Jürgen Van den Broeck s'est offert lundi une victoire de prestige lors de la première étape du Critérium du Dauphiné. Parti dans l'ascension finale avec Kanstantsin Siutsou et Thomas Voeckler, le Belge d'Omega Pharma-Lotto s'est imposé à Saint-Pierre-de-Chartreuse devant Joaquin Rodriguez et Cadel Evans. Quatrième, Alexandre Vinokourov est le nouveau leader. La première étape du Critérium du Dauphiné disputée lundi, au lendemain d'un prologue de 5,5 km dans les rues de Saint-Jean-de-Maurienne dominé par le Néerlandais Lars Boom, a tenu toutes ses promesses. Si aucune difficulté majeure n'était au programme lors des 144 km entre Albertville et Saint-Pierre-de-Chartreuse, l'ascension finale, classée en deuxième catégorie, a fait de gros dégâts. Quatrième de l'épreuve et cinquième du Tour de France en 2010, Jürgen van den Broeck a été le plus à l'aise, décrochant, à 28 ans, sa première victoire en professionnel, devant Joaquin Rodriguez, Cadel Evans et Alexandre Vinokourov, qui en profite pour s'emparer de la première place du classement général. Rejoints au pied de cette montée finale, les trois échappés du jour, le Belge Sven Vandousselaere (Omega Pharma-Lotto), le Colombien Leonardo Duque (Cofidis) et le Français Vincent Jérôme (Europcar), qui ont compté jusqu'à six minutes d'avance après 35 km de course, ont donc laissé les favoris s'expliquer dans les derniers kilomètres. Et le Biélorusse Kanstantsin Siutsou (HTC) et Van den Broeck sont les premiers à lancer l'offensive. Rapidement rejoints par Thomas Voeckler, les trois hommes vont compter quelques secondes d'avance sur le groupe des favoris, délesté rapidement du leader du classement général Lars Boom, mais aussi de plusieurs autres gros bras tels qu'Ivan Basso (Liquigas), Tony Martin (HTC), Robert Gesink et Luis Leon Sanchez (Rabobank). Un indice de 8 sur la liste de l'UCI Sentant les poursuivants revenir, Voeckler tente alors de partir en solitaire, mais le Français d'Europcar, en quête d'un neuvième succès cette saison, soit autant que Philippe Gilbert et Alberto Contador, ne parvient toujours pas à faire le trou et est à son tour contré par Van den Broeck. Impressionnant, le Belge résiste à ses poursuivants et notamment Joaquin Rodriguez (Katusha), fraîchement sorti du Giro, pour s'imposer en solitaire. Deuxième du prologue dimanche, Alexandre Vinokourov, qui termine l'étape au pied du podium, s'empare du maillot jaune et bleu de leader avec cinq secondes d'avance sur le vainqueur du jour. Très en forme, Van den Broeck peut ainsi légitimement nourrir de hautes ambitions sur ce Critérium du Dauphiné mais aussi sur le prochain Tour de France, dont le départ est prévu dans moins d'un mois. Cinquième de la Grande Boucle l'an dernier, le Belge, qui avait également récolté un 8/10 sur la désormais célèbre liste de l'UCI, laquelle attribue un "indice de suspicion" de dopage à chacun des 198 coureurs ayant participé au Tour 2010, peut être cité parmi les candidats au podium. Reste à savoir s'il ne s'est pas découvert un peu tôt ce lundi à Saint-Pierre-de-Chartreuse. Les autres leaders risquent en effet désormais de le surveiller de très près.