Valverde ne sera pas sur le Tour

  • A
  • A
Valverde ne sera pas sur le Tour
Partagez sur :

Alejandro Valverde ne sera pas aligné au départ du prochain Tour de France. Cette décision a été prise, mardi, par la Caisse d'Epargne, l'équipe de l'Espagnol. Interdit de courir sur les routes italiennes, le coureur ibérique fait les frais du parcours 2009 de la Grande Boucle qui emprunte les routes transalpines.

Alejandro Valverde ne sera pas aligné au départ du prochain Tour de France. Cette décision a été prise, mardi, par la Caisse d'Epargne, l'équipe de l'Espagnol. Interdit de courir sur les routes italiennes, le coureur ibérique fait les frais du parcours 2009 de la Grande Boucle qui emprunte les routes transalpines.Ah... si le Tour de France n'avait pas emprunté les routes italiennes cette année. Sans aller jusqu'à dire que les dirigeants d'ASO ont été bien inspirés en imaginant le parcours de la Grande Boucle 2009, qui passera donc par le Val d'Aoste le 21 juillet à l'occasion de la 16e étape, les voilà débarrassés d'un cycliste sur lequel le soupçon plane depuis la mise à jour de l'affaire Puerto, Alejandro Valverde. Suspendu deux ans mi-mai de toutes compétitions sur le sol transalpin par le Comité olympique italien (Coni), lequel s'est appuyé sur des preuves ADN et des documents pour démontrer la culpabilité de l'Espagnol dans ce vaste réseau de dopage, le récent vainqueur du Dauphiné Libéré ne prendra pas le départ du Tour le 4 juillet prochain à Monaco. Consciente de se retrouver dans une impasse, le Tribunal arbitral du sport (TAS), saisi par le coureur, ne pouvant rendre un avis sur cette question avant le départ du Tour, la Caisse d'Epargne s'est résolue à se passer de son leader. A contrecoeur. "La situation injuste que subit Valverde provoque ainsi un dommage difficilement réparable pour notre sponsor principal, la Caisse d'Epargne, dont l'engagement dans le sport cycliste ne mérite pas de se voir privé, dans la course la plus importante de l'année, d'un coureur comme Valverde, pour Alejandro qui, cette année, sacrifiant d'autres objectifs sportifs, avait centré sa préparation sur le Tour, pour les supporters qui se voient privés de la présence dans le Tour de l'actuel leader du classement mondial des coureurs", explique l'équipe dans un communiqué, rapporte les médias espagnols. Le coup risque d'être rude à encaisser pour le n°1 mondial qui avait fait de la Grande Boucle son unique objectif cette année. "Nous souhaitons manifester notre absolue confiance dans le fait qu'Alejandro Valverde surmontera cette difficile situation et continuera à démontrer ses qualités dans les prochaines courses", assure la Caisse d'Epargne.