Valence, le troisième larron

  • A
  • A
Valence, le troisième larron
Partagez sur :

FOOTBALL - Le FC Valence, troisième de Liga, reçoit le Real Madrid, samedi lors de la 14e journée.

Le FC Valence, troisième de Liga, reçoit le Real Madrid, samedi lors de la 14e journée. L'opportunité pour eux de passer devant les Madrilènes, deuxièmes derrière le FC Barcelone.Fort d'un début de saison franchement réussi, Valence a la ferme intention de transformer le duo de tête qui passionne actuellement l'Espagne en un trio qui ne perdrait pas forcément au change. Une mutation tout à fait envisageable. Tout d'abord parce que Valence joue bien (Lille l'a récemment appris à ses dépens en Ligue Europa), mais également parce que l'équipe dirigée par Unai Emery multiplie les résultats favorables et aborde cette rencontre au sommet dans son antre du Mestalla avec une confiance au plus haut. Albelda: "Un match équilibré"Et lorsque l'on évoque la blessure de Kaka ou encore la suspension de Cristiano Ronaldo, David Albelda, l'un des hommes forts de Valence, n'hésite pas à répondre en conférence de presse: "Silva (lui aussi absent) est aussi bon et il joue à un poste similaire." Cela ne signifie pas pour autant qu'il sous-estime le Real puisqu'il précise: "Tant mieux si Cristiano et Kaka ne viennent pas et si d'autres sont absents, c'est encore mieux." Un Madrid sans toutes ses pièces maîtresses reste cependant, et vu la qualité de son effectif c'est bien la moindre des choses, un adversaire de premier ordre."Le Real Madrid joue mieux à l'extérieur. Les Madrilènes défendent bien. Par exemple, à Barcelone, ils ont fait un gros match et ne méritaient pas de perdre. Je crois que ce sera un match équilibré et difficile. Notre public sait que ce match est important et ils vont, comme toujours, nous soutenir pour que l'on s'impose", poursuit David Albelda, sur le site du club. Un match de la plus haute importance pour une formation de Valence pleinement consciente que lutter contre le Barça, qui compte un match de plus mais surtout huit points paraît aujourd'hui vraiment compliqué. Valence veut avancer pas à pas. Cela débute face à Madrid.