Valbuena, taille patron

  • A
  • A
Valbuena, taille patron
Partagez sur :

Le départ annoncé de Lucho Gonzalez doit offrir cette saison l'opportunité à Mathieu Valbuena de devenir le patron de l'entrejeu marseillais. A 26 ans et à l'heure d'aborder sa sixième saison sous le maillot de l'OM, le milieu de terrain international avoue être prêt à endosser de nouvelles responsabilités.

Le départ annoncé de Lucho Gonzalez doit offrir cette saison l'opportunité à Mathieu Valbuena de devenir le patron de l'entrejeu marseillais. A 26 ans et à l'heure d'aborder sa sixième saison sous le maillot de l'OM, le milieu de terrain international avoue être prêt à endosser de nouvelles responsabilités. Mercredi soir, à Bayonne, le banc marseillais s'est levé comme un seul homme quand Mathieu Valbuena, auteur du but de la victoire en amical face au Betis Séville (1-0), a grimacé, tenaillé par une douleur au niveau de la hanche (voir par ailleurs). Les mines inquiètes de Didier Deschamps et de son staff suffisent à indiquer l'importance du milieu de terrain dans le schéma de l'OM pour la saison à venir. Marseille compte plus que jamais sur "Petit Vélo" pour prendre une nouvelle dimension et devenir le leader de jeu du club phocéen. Un rôle dans l'entrejeu jusqu'alors dévolu à Lucho Gonzalez, dont le départ en bonne voie offre l'opportunité à Valbuena de s'affirmer plus encore. Après une dernière saison gâchée par une préparation a minima en raison de la Coupe du monde et une série de blessures à répétition, le Marseillais aspire à ce nouveau statut. "J'essaie d'amener mon expérience et mon vécu dans le club tout en gardant mon humilité, confie l'international tricolore sur le site officiel de l'OM. "J'ai plus de responsabilités et cela me va bien. Je suis content d'être là, j'essaie de parler aux recrues, notamment à Morgan Amalfitano, car mercredi on a joué assez près l'un de l'autre." A 26 ans et après six saisons à Marseille, il est un cadre de l'effectif olympien, fonction qu'il endosse volontiers auprès de ses partenaires: "J'essaie aussi de conseiller les jeunes, je ne suis pas le seul à le faire car il y a des joueurs plus âgés ou plus expérimentés que moi. Ce sont des jeunes avec de la qualité, ils peuvent s'imposer dans un club comme Marseille. [...] Ils ont 18 ans et tout l'avenir devant eux. C'est bien de les conseiller, de les guider." Valbuena: "Quand tu passes six années de ta vie dans un club comme l'OM, tu t'y attaches" Valbuena a grandi et veut le montrer, conscient aussi du chemin parcouru. "Je profite de chaque moment car mon parcours est plutôt atypique et spécial, avoue-t-il, lucide. J'y pense souvent. Mais je regarde vers l'avant, je suis ambitieux tout en sachant d'où je viens. Je sais les efforts que j'ai dû faire pour en arriver là. L'OM m'a permis de découvrir l'équipe de France, ça donne envie de travailler encore plus. Il faut continuer à travailler et j'y prends toujours autant de plaisir, c'est l'essentiel. Quand tu passes six années de ta vie dans un club comme l'OM, tu t'y attaches. J'ai signé ici pour vivre des moments magiques, de grands moments. Cela a été le cas et on a envie de les revivre." Sa progression, il souhaite la poursuivre en même temps que celle d'un club, dont il estime qu'il a su trouver une stabilité saine et constructive: "J'espère que le club va grandir, notamment sur la scène européenne. Avant, il y avait des bouleversements à chaque intersaison, maintenant c'est plus stable. C'est bien sur le moyen terme. Depuis que Didier Deschamps est là, on a fini champion et deuxième. Ce sont de belles saisons avec des titres à la clef. Cela incite les personnes à rester et à continuer l'aventure." Les sirènes de l'étranger attendront... Même s'il sait aussi qu'une telle profession de foi, à cet instant de la saison, va lui imposer de mettre ses paroles en accord avec ses performances sur le terrain: "Personnellement, je veux marquer plus de buts et être plus régulier dans les performances. L'an passé, je me suis blessé et j'étais moins bien. Mais c'est du passé, je me sens bien, je veux faire une saison complète en étant plus régulier et plus décisif." L'OM ne demande pas mieux.