Val d'Isère: Vonn, un doublé qui paye

  • A
  • A
Val d'Isère: Vonn, un doublé qui paye
Partagez sur :

Lauréate de la descente de Val d'Isère la veille, Lindsey Vonn s'est offert le doublé dans la station savoyarde, victorieuse ce dimanche du premier Super-Combiné de la saison. Une performance qui lui permet de prendre les commandes de la Coupe du monde à sa grande rivale Maria Riesch, cinquième du jour, alors qu'Elisabeth Goergl et Nicole Hosp ont complété le podium.

Lauréate de la descente de Val d'Isère la veille, Lindsey Vonn s'est offert le doublé dans la station savoyarde, victorieuse ce dimanche du premier Super-Combiné de la saison. Une performance qui lui permet de prendre les commandes de la Coupe du monde à sa grande rivale Maria Riesch, cinquième du jour, alors qu'Elisabeth Goergl et Nicole Hosp ont complété le podium. Eclipsée par Maria Riesch en début de saison, dominée deux fois notamment à Lake Louise dans son exercice de prédilection, la descente, Lindsey Vonn a réagi avec l'autorité qu'on lui connaît, celle d'une triple tenante du gros globe de cristal. Au lendemain de sa mise au point dans la descente de Val d'Isère, l'Américaine a su enchaîner sur une seconde victoire ce dimanche, à l'occasion du premier des trois Super-Combinés au programme cette saison. Facile déjà dans un Super-G dominé avec deux dixièmes de marge sur l'Italienne Daniela Merighetti, trois sur l'Autrichienne Nicole Hosp, la championne du monde et olympique de descente a une nouvelle fois fait étalage de sa polyvalence en demeurant devant au bas du slalom. Créditée du septième chrono de ce deuxième acte entre les piquets, Lindsey Vonn s'est ainsi imposée pour 46 centièmes devant Elisabeth Goergl, Nicole Hosp ayant elle concrétisé son podium virtuel, à 69 centièmes de la lauréate du jour. Cinquième pour sa part, Maria Riesch a su de son côté sauver les meubles, elle qui ne pointait qu'au 16e rang, à 1"62 du temps de référence, après le Super-G. Ses 45 unités ainsi récoltées ne permettent toutefois pas à l'Allemande de conserver son trône. Au terme de ce week-end savoyard, non contente de compter désormais 36 victoires à son palmarès en Coupe du monde - trois déjà cette saison - c'est Lindsey Vonn qui mène la course au gros globe de cristal. Pour trois petits points...