VA en avait trop envie

  • A
  • A
VA en avait trop envie
Partagez sur :

Valenciennes s'est imposé ce dimanche face à Auxerre (2-1) lors de la 14e journée de Ligue 1, prenant quatre longueurs d'avance sur la zone rouge. Grâce à des réalisations d'Isimat-Mirin et Samassa, les Nordistes confirment leur forme à domicile et s'offrent un succès important face à des Bourguignons au bloc toujours aussi fragile. Précieux avant deux déplacements délicats...

Valenciennes s'est imposé ce dimanche face à Auxerre (2-1) lors de la 14e journée de Ligue 1, prenant quatre longueurs d'avance sur la zone rouge. Grâce à des réalisations d'Isimat-Mirin et Samassa, les Nordistes confirment leur forme à domicile et s'offrent un succès important face à des Bourguignons au bloc toujours aussi fragile. Précieux avant deux déplacements délicats... Ouf ! Valenciennes est revenu de loin ce dimanche face à Auxerre lors de la 14e journée de Ligue 1 pour remporter sa troisième victoire de la saison, sa première depuis le 16 octobre dernier. Une fois encore, le salut est venu du stade du Hainaut, antre inviolée depuis le 27 août dernier et une défaite 2-1 face à Bordeaux lors de la 4e journée. Mais que ce fut dur encore une fois, surtout si l'on constate l'impératif besoin de prendre des points dans cette nouvelle enceinte, les hommes de Daniel Sanchez restant tristement bredouilles de tout succès à l'extérieur ! Auxerre a pourtant livré une belle résistance avant de totalement craquer lors d'une seconde période largement dominée par les Nordistes, assaillants le but de Sorin. Car les Icaunais, en quête de confirmation après leur succès face à Toulouse (2-0) lors de la 13e journée, avaient pris ce match par le bon bout. Chafni aurait ainsi dû obtenir un penalty dès le début du match mais M.Bastien lançait sa bien difficile fin d'après-midi en n'accordant pas de faute au Marocain, pourtant victime d'une obstruction de Mody Traoré (3e). Le match, bien que plaisant, se perd alors durant une bonne demi-heure. Sans aucunes occasions franches ni frappes cadrées à se mettre sous la dent, les deux équipes se méfient et n'osent appuyer sur l'accélérateur. Et comme souvent, c'est donc d'un coup de pied arrêté que surgit la lumière. Alain Traoré profite d'une double déviation de la tête d'Anthony Le Tallec puis Roy Contout pour reprendre du pied gauche et tromper Penneteau (0-1, 34e). Isimat-Mirin, buteur puis passeur Secoué, promis à rester au bord de la zone rouge, voire pire si Nancy venait à réaliser un résultat à Paris ce dimanche soir, VA se rebiffe durant le deuxième acte. Les actions se multiplient par vague sur une défense icaunaise proche de craquer avant que Cohade ne trouve sur un centre la tête d'Isimat-Mirin qui devance Hengbart pour battre Sorin (1-1, 59e). Le match nul se profile tandis que l'AJA ne se contente plus que de défendre. Fatal puisque Samassa donne la victoire suite à une belle action initiée par Nam et poursuivie par Isimat-Mirin, l'international Espoir servant sur un plateau l'ancien Marseillais qui inscrit son premier but de la saison (2-1, 79e). Daniel Sanchez pouvait savourer : "A partir du moment où vous laissez jouer Auxerre, vous vous mettez en difficulté. On a fait le nécessaire à la mi-temps", avouait devant les caméras de Foot + l'entraîneur nordiste qui a dû secouer ses troupes. "On ne s'était pas mis dans les meilleures conditions. Mais je savais qu'on pouvait faire beaucoup. La seconde période m'a fait vraiment plaisir. Le plus important, ce sont ces trois points qui étaient essentiels ce soir." D'autant plus essentiels que deux déplacements (à Toulouse et Evian-Thonon) se profilent. Car il faudra bien un jour savoir gagner ailleurs qu'au stade du Hainaut.