Usé le Barça ?

  • A
  • A
Usé le Barça ?
Partagez sur :

Déplacement périlleux pour le FC Barcelone qui se rend samedi à Majorque à l'occasion de la 25e journée de Liga. Le club catalan sera attendu au tournant alors que le débat sur la profondeur de son effectif a ressurgi, Valdés, Puyol, Xavi, blessés, et Alves, suspendu, manquant à l'appel dans les Baléares.

Déplacement périlleux pour le FC Barcelone qui se rend samedi à Majorque à l'occasion de la 25e journée de Liga. Le club catalan sera attendu au tournant alors que le débat sur la profondeur de son effectif a ressurgi, Victor Valdés, Carles Puyol, Xavi, blessés, et Daniel Alves, suspendu, manquant à l'appel dans les Baléares. "Alerte avec les blessures". La Une du journal catalan Sport de mercredi n'a pas manqué d'interpeller sur le sujet brûlant de la semaine barcelonaise: la multiplication des pépins physiques dans les rangs des champions d'Espagne. Car c'est un FC Barcelone pour le moins diminué qui se présentera samedi à Majorque pour le compte de la 25e journée de Liga. Une levée avant laquelle les Blaugrana disposent d'une avance confortable, cinq points, sur leur meilleur ennemi madrilène en tête du classement. Un précieux pécule qu'il faudra défendre sans quatre cadres habituels. Josep Guardiola, pour sa première sortie depuis sa prolongation de contrat jusqu'en juin 2012, sera en effet privé de la majeure partie de son assise défensive à Son Moix, l'antre majorquin. A la blessure de longue date de Carles Puyol, victime d'une tendinite récalcitrante au genou gauche depuis plus d'un mois, est venue s'ajouter le bobo de Victor Valdés. Le portier champion du monde, déjà absent le week-end dernier face à Bilbao (2-1), n'est toujours pas remis d'une blessure touchant également son genou gauche et sera suppléé par José Manuel Pinto aux Baléares. Ajoutez à cela la suspension de l'inévitable Daniel Alves pour comprendre le casse-tête qui attend Pep au moment de concocter son onze de départ. Trois pensionnaires de la réserve en renfort La réflexion de l'ancien milieu de terrain ne devrait pas non plus s'éterniser puisque la charnière centrale Gerard Piqué-Eric Abidal devrait être encerclée de Brésiliens, Maxwell occupant le flanc gauche et Adriano l'aile opposée. L'arrière-garde n'est pourtant pas la seule à déplorer l'absence d'un élément important puisque le Barça sera également privé de son "cerveau" pour ce rendez-vous: Xavi Hernandez. Touché au mollet gauche, le "Ballon de bronze" 2010 vise un retour à la compétition face à Valence, le week-end prochain, et manquera donc les retrouvailles avec une formation insulaire qui avait ramené un point du Camp Nou (1-1), le 3 octobre dernier, lors du match aller. C'est un Barça privé de près de 40% de son équipe-type qui affrontera donc l'actuel 11e de Liga. Un problème qui n'en est pas un dans la plupart des grands clubs, où la profondeur de banc permet de maintenir un haut niveau de compétitivité. Sauf que le squad barcelonais dispose de ressources limitées cette saison avec seulement 20 joueurs à disposition de Guardiola. Du coup, le technicien a été obligé de faire appel à trois éléments de la réserve formés à La Masia (Miño, Thiago et Montoya) pour ce rendez-vous. Un pari sur la jeunesse forcé et risqué à un moment de la saison où tous les détails, à commencer par l'expérience, peuvent faire la différence. Guardiola se veut malgré tout tranquille: "J'ai confiance, les joueurs répondront présent". Xavi: "Ces blessures sont sans importance" Une quiétude partagée par ses joueurs. "Ces blessures sont sans importance, elles ne sont pas de longue durée, exceptée celle de Jeffren, a confié Xavi en conférence de presse. C'est le fruit du hasard, de la tension, de la répétition des matches. Ça fait partie de la normalité pour n'importe quelle équipe." Même son de cloche chez David Villa: "Nous sommes bien. Nous avons terminé les derniers matches dans le camp adverse, tout en supportant un épuisement physique important. Nous avons des absents mais également un effectif préparé pour affronter tous les matches de la saison." Reste que les absences blaugrana ne sont pas pour déplaire à Miquel Angel Nadal, ancien membre de la dream team de Johan Cruyff (1991-1999) aujourd'hui assistant de Michael Laudrup sur le banc majorquin. "Le public préfère quand tous les joueurs sont là mais franchement, plus il y a de blessés, mieux c'est pour nous", a assuré l'oncle de Rafael à Mundo Deportivo, conscient qu'un Barça amoindri vaut mieux qu'un Barça en pleine possession de ses moyens pour espérer obtenir autre chose qu'une défaite face à Lionel Messi et consorts dans cette Liga 2010-2011...