United règne sur Manchester

  • A
  • A
United règne sur Manchester
Partagez sur :

Choc de la 27e journée de Premeir League, le derby de Manchester entre United et City a tourné à l'avantage des Red Devils (2-1), ce samedi à Old Trafford. Nani et Rooney, d'un superbe retourné, ont permis aux joueurs d'Alex Ferguson de l'emporter, et de creuser l'écart en tête du classement. Le titre s'éloigne pour les Citizens.

Choc de la 27e journée de Premeir League, le derby de Manchester entre United et City a tourné à l'avantage des Red Devils (2-1), ce samedi à Old Trafford. Nani et Rooney, d'un superbe retourné, ont permis aux joueurs d'Alex Ferguson de l'emporter, et de creuser l'écart en tête du classement. Le titre s'éloigne pour les Citizens. Tevez sera resté muet... Considéré comme un traître par les fans de Manchester United depuis son transfert à City, l'attaquant argentin était au centre de toutes les attentions avant le derby mancunien, samedi, en ouverture de la 27e journée de Premier League. "Je m'en fiche que les gens me huent", avait-il déclaré avant la rencontre. Ce sont plutôt les hourras du public d'Old Trafford qui ont bourdonné dans ses oreilles, des félicitations qui ne lui étaient pas adressées. Car ce sont bien les Red Devils qui l'ont emporté (2-1), sans briller, avec autorité. Celle d'un futur champion ? C'est évidemment encore trop tôt pour le dire mais ça en prend doucement la forme, United confortant sa place de leader avec désormais 57 points au compteur. Battus le week-end dernier sur la pelouse de Wolverhampton (1-2), leur premier revers de la saison en championnat, les partenaires de Giggs avaient à coeur de réagir. Et ils l'ont fait grâce à un éclair de Rooney, buteur décisif d'un retourné en lucarne. Pour ce derby, Alex Ferguson avait décidé de laisser Berbatov sur le banc, laissant les clés de l'attaque à Rooney, soutenu par Giggs et Nani. Un choix relativement prudent en parfaite adéquation avec les intentions des Red Devils, qui ont laissé le contrôle du jeu à leurs adversaires pendant quarante minutes. Le problème, c'est que City n'en a pas vraiment profité. A l'image de Silva, qui a manqué un face-à-face avec Van der Sar (4e), les Sky Blues ont péché dans la finition, plus souvent même dans la dernière passe. Le genre d'approximations qui, face à United, se paient cher. Et c'est contre le cours du jeu que Nani, après un bon service de Giggs, est venu tromper Hart pour ouvrir le score (1-0, 41e). Plus d'informations à venir...