Une rentrée en douceur

  • A
  • A
Une rentrée en douceur
Partagez sur :

L'équipe de France s'apprête à disputer, jeudi et samedi contre la Tunisie, ses deux premiers matches de la nouvelle saison. Pour ces deux rencontres amicales, disputées à Chambéry et à Nantes, Claude Onesta cherchera à donner du temps de jeu à tout son groupe au sein duquel Kentin Mahé et Arnaud Bingo feront leurs grands débuts en bleu. Le tout sans véritable pression du résultat, même contre l'un de leurs adversaires du prochain Mondial du 13 au 30 janvier en Suède.

L'équipe de France s'apprête à disputer, jeudi et samedi contre la Tunisie, ses deux premiers matches de la nouvelle saison. Pour ces deux rencontres amicales, disputées à Chambéry et à Nantes, Claude Onesta cherchera à donner du temps de jeu à tout son groupe au sein duquel Kentin Mahé et Arnaud Bingo feront leurs grands débuts en bleu. Le tout sans véritable pression du résultat, même contre l'un de leurs adversaires du prochain Mondial du 13 au 30 janvier en Suède. Finies les vacances internationales entamées le 9 juin au soir par une victoire devant l'Egypte. Quatre mois et demi plus tard, les Experts, maîtres de la planète handball depuis 2008, sont de retour. Pour l'entame d'une nouvelle campagne, dont le plat principal sera constitué du Mondial suédois en début d'année prochaine, les Bleus, réunis depuis lundi à Paris, vont livrer deux rencontres amicales contre la Tunisie, respectivement jeudi à Chambéry et samedi à Nantes. L'occasion pour les Français, privés de Karabatic, Guigou et Narcisse, de reprendre certains repères à moins d'un trimestre de remettre leur titre mondial en jeu. "On va essayer de travailler les automatismes et d'avoir du temps de jeu ensemble, expliquait Jérôme Fernandez mardi lors d'un point-presse. C'est vraiment ce dont on a besoin. C'est ce qui est compliqué avec la sélection, il faut être tout de suite performant, avec peu d'entraînement dans les jambes. Ce n'est pas évident." D'autant que la Tunisie n'a rien d'un faire-valoir, le champion d'Afrique comptant dans ses rangs de nombreux joueurs talentueux évoluant en France. Un adversaire au style de jeu souvent très agressif qui ne devrait pas surprendre les Experts. "On se connaît déjà par coeur", reprend le capitaine récemment débarqué à Kiel. Onesta: "Répartir les temps de jeu" Ces deux rencontres sans autre enjeu que celui de relancer la machine seront aussi l'occasion pour Claude Onesta "d'effectuer la revue d'effectif la plus large possible, et répartir les temps de jeu", dixit le sélectionneur. Les dix-neuf joueurs convoqués devraient donc tous fouler le terrain même si aucun risque ne sera pris avec Didier Dinart, légèrement touché à l'épaule, et forfait pour le premier match à Chambéry. Les deux petits nouveaux, Kentin Mahé et Arnaud Bingo, sélectionnés suite aux forfaits des ailiers gauches Guigou et Honrubia, auront donc normalement l'opportunité de se montrer auprès du public savoyard et nantais. "On a envie de réussir ces retrouvailles avec le public français. Mais il n'y a pas de pression, pas d'obligation de résultat", résume bien Guillaume Gille qui, après être passé à Montpellier en Ligue des Champions le mois dernier, va retrouver jeudi soir le public de Chambéry où il a joué durant six saisons entre 1996 et 2002. Reste qu'à deux mois et demi du Mondial, tous les petits détails vont commencer à compter, aussi bien au niveau collectif qu'individuel puisque certains joueurs doivent marquer des points auprès de Claude Onesta. On peut faire confiance aux Experts pour prendre ces deux matches amicaux avec le sérieux nécessaire. Car comme le dit Fernandez au sujet des Tunisiens : "Ils sont capables sur un match d'inquiéter les meilleures équipes." Même la meilleure.