Une petite option pour Benfica

  • A
  • A
Une petite option pour Benfica
Partagez sur :

Benfica a remporté, jeudi soir sans son stade de la Luz, la première manche de la demi-finale 100% portugaise de la Ligue Europa qui l'oppose à Braga (2-1). Dans une rencontre qui se sera emballée après la mi-temps, les Lisboètes ont pris une toute petite option sur la finale de Dublin. Mais le suspense reste entier avant le match retour dans une semaine.

Benfica a remporté, jeudi soir sans son stade de la Luz, la première manche de la demi-finale 100% portugaise de la Ligue Europa qui l'oppose à Braga (2-1). Dans une rencontre qui se sera emballée après la mi-temps, les Lisboètes ont pris une toute petite option sur la finale de Dublin. Mais le suspense reste entier avant le match retour dans une semaine. Il aura fallu attendre la deuxième période de cette affiche cent pour cent lusitanienne, jeudi soir entre Benfica et Braga, pour que les choses ne se décantent. Car, dans cette demi-finale de Ligue Europa mettant aux prises les deuxième et troisième du championnat portugais, tout s'est joué en dix minutes. Entre la 50e et la 59e, peu de temps après la mi-temps donc, quand trois buts sont venus éclairer un match jusque-là rythmé mais pas riche en occasions franches. Dans cette courte période un peu folle, Benfica a d'abord concrétisé une domination effective depuis les premiers instants. C'est Jardel, bien placé suite à une parade de Artur, qui catapultait de la tête le ballon dans les filets (1-0, 50e). En ouvrant la marque, le défenseur central pensait avoir fait le plus dur, et le chaud public du stade de la Luz également. Celui-ci fut très vite refroidi deux minutes plus tard. Sur un coup franc un peu excentré situé à une trentaine de mètres du but de Roberto, Vandinho, dos au but, plaçait un drôle de coup de tête qui envoyait, dans la stupeur générale, le ballon dans les filets des Lisboètes (1-1, 52e). Cardozo trouve la lucarne Tout était à refaire pour les visiteurs que l'on pensait sonnés par ce coup du sort mais leur réaction n'allait pas tarder. Sur un nouveau coup de pied arrêté, placé à une vingtaine de mètres du but de Braga, Cardozo enroulait majestueusement sa frappe pour propulser le ballon dans la lucarne d'Artur, trompé pour la deuxième fois de la soirée (2-1, 59e). Ce court avantage, les hommes de Jorge Jesus allaient essayer de l'agrandir dans la dernière demi-heure histoire de se mettre un peu plus à l'abri avant la deuxième manche dans une semaine. Mais, face à une défense de Braga bien organisée, les partenaires de Saviola manquaient d'inspiration et devaient finalement se contenter de cette victoire d'un but. Si, avec le large succès dans le même temps de Porto contre Villarreal (5-1) la Ligue Europa ne semble plus pouvoir échapper à un club portugais, difficile de dire qui de Benfica ou de Braga aura l'honneur de fouler la pelouse de l'Aviva Stadium de Dublin le 18 mai. Le match retour, jeudi prochain à Braga, promet une belle empoignade.