Une ombre sur Montpellier

  • A
  • A
Une ombre sur Montpellier
Partagez sur :

La troisième victoire à l'extérieur de la saison des Montpelliérains (18-29) à Bayonne samedi, si elle permet aux Héraultais de rester dans le haut du tableau, est ternie par la blessure de François-Trinh-Duc, qui pourrait devoir renoncer aux tests avec le XV de France. Une 11e journée du Top 14, qui confirme la force de réaction du BO, vainqueur à Brive après le repos (21-27). Agen s'impose dans le match de la peur face à La Rochelle (29-14). Succès bonifié pour Castres aux dépens du CSBJ.

La troisième victoire à l'extérieur de la saison des Montpelliérains (18-29) à Bayonne samedi, si elle permet aux Héraultais de rester dans le haut du tableau, est ternie par la blessure de François-Trinh-Duc, qui pourrait devoir renoncer aux tests avec le XV de France. Une 11e journée du Top 14, qui confirme la force de réaction du BO, vainqueur à Brive après le repos (21-27). Agen s'impose dans le match de la peur face à La Rochelle (29-14). Succès bonifié pour Castres aux dépens du CSBJ. BAYONNE-MONTPELLIER: 18-29 Consulter aussi: Le film du match Montpellier en leader Montpellier est allé chercher une précieuse victoire à Bayonne (29-18), samedi lors de la 11e journée de Top 14. Leader du championnat avant cette journée, les hommes de Fabien Galthié ont donné l'impression d'une force tranquille pour continuer de faire la course en tête. En terre basque, les Héraultais ont commencé par être patients, en attendant la timide équipe bayonnaise pendant toute la première période. A chaque pénalité concédée, notamment en raison d'une mêlée défaillante, les Montpelliérains ont réagi en obtenant rapidement les leurs, transformées par Bustos Moyano (12-12, 40e). Au retour sur le pré, Montpellier accélère d'entrée et plante un essai par l'intermédiaire de Trinh-Duc (19-12, 44e). Ce dernier, qui sortira à cinq minutes de la sirène, touché aux ischio-jambiers, ajoute un drop à l'addition, et les deux pénalités de Boyet ne suffiront pas à Bayonne (22-18, 65e). Car la défense montpelliéraine, parfaitement en place, a tenu le choc avec vigueur, avant de marquer un essai meurtrier par Pelo en fin de match (29-18, 80e). Pour les Basques, trop intermittents dans le jeu, ils concèdent leur troisième défaite de rang, et ne prennent même pas le point de bonus défensif. Prochains matches: Stade Français - Bayonne ; Montpellier - Brive BRIVE-BIARRITZ: 21-27 Consulter aussi: Le film du match Le BO ne s'arrête plus Biarritz, pourtant malmené durant 50 minutes, enchaîne une sixième victoire sur les sept derniers matches en l'emportant à Brive (27-21), qui peut donc avoir des regrets au terme de cette partie. Après deux pénalités de Bélie (6-0, 2e, 14e) côté briviste et une autre de Peyrelongue pour le BO (6-3, 20e), Browne aplatit en coin et récompense les intentions de jeu des Corréziens (11-3, 27e). Malgré un autre coup de pied de Bélie (37e), la botte de Peyrelongue (33e, 39e) permet aux Basques de rester au contact à la pause (14-9). Quasiment dès la reprise, Vosloo en remet toutefois une couche, en concrétisant une nouvelle séquence magnifique de la part du CAB (21-9, 44e). Mais l'expulsion temporaire de Bélie (48e) remet les visiteurs complètement dans le match: après un essai transformé de Mignardi (21-16, 52e) et un drop de Traille (21-19, 58e), Faure permet aux hommes de Gonzalez de repasser devant (21-24, 67e), avant une ultime pénalité de Yachvili (21-27, 70e). Si Brive repart avec le point du bonus défensif, les circonstances du match ne peuvent évidemment satisfaire les Corréziens, qui restent englués à la 11e place avec 19 points. Biarritz confirme en revanche, 4e avec 31 points en attendant la performance de Toulon. Prochains matches: Montpellier - Brive ; Biarritz - Castres AGEN-LA ROCHELLE: 29-14 Consulter aussi: Le film du match Agen se ressaisit En battant logiquement La Rochelle (29-14), Agen signe sa deuxième victoire de la saison en Top 14. Les protégés de Christophe Deylau reprennent espoir, même si le chemin est encore long pour recoller au peloton. Agen débute plutôt bien le match et ouvre le score sur une pénalité de Courrent (3-0, 8e). Après une tentative de Dambielle renvoyée par le poteau (11e), La Rochelle prend le jeu à son compte et inscrit un essai par Combezou, transformé par Dambielle (3-7, 16e). Les locaux se reprennent suite à une période de flottement et signent un essai par leur arrière Dulin. Avec la transformation de Courrent, le SUA reprend l'avantage (10-7, 29e). Les Rochelais encaissent mal le coup et concèdent une nouvelle pénalité de Courrent (13-7, 32e). Peu après, Dupuy, sur un contre de 80 mètres, donne un avantage conséquent à son équipe (20-7, 34e). Après la pause, Courrent, encore lui, réussit une nouvelle pénalité pour Agen (23-7, 48e). Un essai de Djebaili, transformé par Dambielle, redonne l'espoir aux Rochelais (23-14, 61e), mais avec l'avantage du vent les Agenais gèrent bien la fin de match et deux autres pénalités de Courrent (69e, 74e) gonflent un peu plus le score (29-14). Le SU Agen est désormais 13e du Top 14 devant Bourgoin, avec 11 points et désormais à quatre unités de son adversaire du jour, qui reste 12e avec 15 points. Prochains matches: SU Agen - Racing-Métro 92 ; La Rochelle - Clermont CASTRES-BOURGOIN: 41-24 Consulter aussi: Le film du match Castres avec bonus A l'issue d'un match assez décousu, Castres a largement battu Bourgoin (41-24) et empoché le point de bonus offensif lors de cette 11ème journée de Top 14. Le premier acte est tout à l'avantage des Tarnais, qui inscrivent trois essais par Andreu (9e), Baï (29e) et Inigo (34e), à la conclusion d'un superbe mouvement collectif. Sans même forcer leur talent, les Castrais dominent leur sujet, tandis que les Berjalliens, complètement dominés physiquement, font à peine illusion. Les locaux virent largement en tête à la pause (22-3). Les Isérois mettent plus d'intensité ensuite, dans une seconde période qui voit les deux équipes se rendre coup pour coup. Aux essais de Labrit (43e), Tulou (57e) et Tian (71e) pour les visiteurs, les hommes du duo Labit-Travers répondent par Masoe (55e), Peikrishvili (62e) et Denos (66e). Malgré le carton jaune de Masoe (70e), le CO tient son point de bonus offensif jusqu'au bout (six essais contre trois pour le CSBJ). Castres se replace dans le top 6 au classement avec 29 points, tandis que Bourgoin retourne à la quatorzième et dernière place, avec 10 unités. Prochains matches: Biarritz - Castres ; Bourgoin - Toulouse