Une Nouvelle-Zélande accrocheuse

  • A
  • A
Une Nouvelle-Zélande accrocheuse
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - La Nouvelle-Zélande a arraché le nul en fin de match face à la Slovaquie (1-1).

CM 2010 - La Nouvelle-Zélande a arraché le nul en fin de match face à la Slovaquie (1-1).Indépendante depuis la dissolution de la Tchécoslovaquie en 1993, la Slovaquie pensait fêter sa première participation à une phase finale de Coupe du monde par un succès face à la Nouvelle-Zélande, mardi au Royal Bafokeng Stadium de Rustenburg, dans le nord-ouest de l'Afrique du Sud. Mais c'était sans compter sur la capacité de réaction des All Whites qui, pour leur deuxième Mondial après celui disputé en 1982, ont arraché le nul en toute fin de match (1-1). Malgré un début de match timide, au cours duquel ils laissent leurs adversaires s'approcher de leur but, comme sur cette tête cadrée de Chris Killen consécutive à un coup franc (6e), les joueurs de la Repre, surnom donné à la sélection slovaque, prennent peu à peu l'ascendant dans cette rencontre. Emmenés par le joueur de Naples, Marek Hamsik, capitaine de sa sélection à même pas 23 ans, les hommes de Vladimir Weiss inquiètent de plus en plus le portier adverse, Mark Paston, jusqu'à trouver l'ouverture en début de seconde période. Sur un centre venu de la droite de la part de Stanislav Sestak, le milieu de Bochum, Robert Vittek, attaquant passé par Lille, ouvre la marque d'une tête décroisée, un but entaché d'une position de hors-jeu (1-0, 50e).Alors que les Slovaques semblent gérer tranquillement leur avantage, Winston Reid profite d'un centre rentrant parfaitement dosé de Shane Smeltz pour tromper Jan Mucha d'une tête à bout portant (1-1, 93e). Un but qui faisait chavirer de joie l'ensemble de la délégation néo-zélandaise réunie autour du héros du jour. Après le match nul la veille entre l'Italie et le Paraguay la veille (1-1), les quatre équipes du groupe F sont ainsi toutes à égalité et gardent toutes leurs chances de qualifications pour le prochain tour.