Une finale inédite

  • A
  • A
Une finale inédite
Partagez sur :

Déchu de son titre de championne de France, Toulon St-Cyr défie Nimes en finale de la Coupe de France, ce samedi à Bercy. Les Toulonnaises, qui ont sorti Metz et Brest, veulent finir la saison avec un trophée à la clé. Mais les Gardoises, récentes demi-finalistes de la Challenge Cup, ne viendront pas à Paris pour faire de la figuration.

Déchu de son titre de championne de France, Toulon St-Cyr défie Nimes en finale de la Coupe de France, ce samedi à Bercy. Les Toulonnaises, qui ont sorti Metz et Brest, veulent finir la saison avec un trophée à la clé. Mais les Gardoises, récentes demi-finalistes de la Challenge Cup, ne viendront pas à Paris pour faire de la figuration. On s'attendait tous à une revanche entre Metz et Brest mais Toulon en a décidé autrement. Pour cette finale de Coupe de France, les Varoises retrouveront sur leur chemin Nîmes. Fortes de leur succès face à Metz en quarts, privant le club messin du triplé cette saison (Championnat/Coupe de la Ligue/Coupe de France), et Brest en demi-finales, les Toulonnaises font offices de favoris face aux Gardoises. "Nîmes - Toulon St Cyr, deux équipes, un trophée à gagner... un lieu mythique: Bercy. Un derby du sud dans la capitale!", explique l'entraîneur azuréen, Thierry Vincent, via un communiqué de la Fédération française de handball. "Tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette finale une belle fête du handball féminin. Quelques internationales des deux côtés, pas mal de jeunes également. Beaucoup d'ambition, mais un seul vainqueur. Ce sera nous si on le mérite! Sinon." Détrône de leur titre de championne de France, Toulon voudrait bien finir sa saison sur une bonne note. Mais elles devront toutefois se méfier de cette équipe nîmoise. "Nous rêvons tous de ces instants, que nous soyons joueuses, entraîneurs, présidents, supporters, de vivre ces moments inoubliables tout au long de nos carrières sportives: les finales... n'importe lesquelles !", affirme l'entraîneur de Nîmes Manuela Ilie. "Un défi à relever pour notre équipe: disputer la 3ème Finale de Coupe de France pour le club, mais inédite pour ce groupe qui depuis le début de la saison ne cesse de nous surprendre, réussit à surmonter les moments difficiles et s'est forgé une âme. Face à l'équipe expérimentée de Toulon, les championnes de la saison 2009-2010, nous devons montrer que l'impossible devient possible en ayant ensemble un mental de conquérantes et l'appétit de la victoire. Nous avons appris à vaincre, à pleurer, à partager et apprécier ensemble ! C'est un moment unique, apprécier l'instant avec les yeux qui brillent d'enthousiasme et avec la confiance dans les forces de notre équipe. Ceux qui se prennent au sérieux peuvent déplacer ensemble des montagnes ! Alors, pourquoi pas nous ?". Un trophée qui pourrait bien récompenser tout le travail d'une saison. Cela annonce une belle finale en perspective.