Une finale Bleu Blanc Rouge

  • A
  • A
Une finale Bleu Blanc Rouge
@ Maxppp
Partagez sur :

COUPE D'EUROPE - Toulouse et Biarritz joueront une finale franco-française au Stade de France.

COUPE D'EUROPE - Toulouse et Biarritz joueront une finale franco-française au Stade de France.Après cinq ans passés en Grande-Bretagne, la Coupe d'Europe va de nouveau traverser la Manche pour trôner dans une vitrine française, qu'elle soit en Haute-Garonne ou au Pays Basque. Le Biarritz Olympique et le Stade Toulousain s'affrontent en effet samedi en finale dans l'écrin du Stade de France. Si les Toulousains sont les derniers vainqueurs français de la compétition, en 2005 face au Stade Français, ils sont également les derniers à avoir atteint ce stade de la compétition, en 2008, pour une défaite déchirante face au Munster (13-16). Des souffrances que connaît également le BO, battu en 2006, également par la Red Army (23-16).Pour le combat qui s'annonce, le Stade Toulousain s'avance en légère position de favori, avec son palmarès à rallonge et son expérience inégalable pour un club hexagonal à ce niveau. Pourtant, Guy Novès, l'inénarrable entraîneur des Rouge et Noir se veut prudent, notamment en invoquant le fait que les Basques n'ont plus joué depuis trois semaines, pendant que son équipe a disputer deux matches de phase finale de Top 14. " J'ai la sensation que les Biarrots vont se lécher les babines en voyant les secteurs sur lesquels ont a été défaillant contre Perpignan et qu'ils s'appuient dessus", explique ainsi le technicien en conférence de presse." Je souhaite que ce match soit une grande fête"Toutefois, cette finale ne sera pas bradée. "Ce n'est que du plaisir de jouer une sixième finale de Coupe d'Europe. On a déjà commencé à travailler pour trouver le petit détail qui fera changer le match. On a que des amis en face. Je souhaite que ce match soit une grande fête", positive le coach d'une équipe qui termine la saison sur les rotules. "Il est sûr que les conditions dans lesquelles on nous place ne sont pas les meilleures, mais on va tenter le coup et on verra bien à la sortie... Si on est Champion d'Europe, on aura fait une belle saison. Si on ne gagne rien, on aura raté la saison, malgré tout, c'est comme ça...", conclut de son côté Clément Poitrenaud. De son côté, Biarritz s'avance également avec des ambitions, et ce malgré sa décevante septième place dans le relevé Top 14. Serge Blanco, le président biarrot exprime ainsi la confiance accordée à ses joueurs dans une interview à 20minutes.fr : "Je les sens bien, ils sont vraiment prêts. C'est un objectif depuis le début de la saison qui se renforce au fur et à mesure que les tours passent. Ils ont ce mental, cette sérénité qui fait qu'ils se battront jusqu'à la dernière seconde".