Une fin prévisible pour Puel

  • A
  • A
Une fin prévisible pour Puel
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE 1 - L’entraîneur de l’OL a été démis de ses fonctions lundi soir par Jean-Michel Aulas.

C’était un secret de polichinelle depuis quelques mois. "L'Olympique lyonnais informe du départ de Claude Puel qui n'est plus l'entraîneur général du club à compter de ce jour ". C’est par ce communiqué plutôt laconique sur le site du club que Lyon a décidé de tourner la page Puel. Un départ très attendu depuis la fin de saison et le divorce entre les supporters et l’entraîneur. Rémi Garde, ancien joueur et actuel directeur du centre de formation du club, devrait s’asseoir sur le banc lyonnais dès la saison prochaine.

Une belle prime et un souvenir mitigé

Claude Puel était arrivé à l’OL à l’été 2008 pour remplacer Alain Perrin en signant un contrat de quatre ans. En partant un an avant le terme de bail, l’ancien coach du Losc devrait prétendre à une belle indemnité de départ. Ce dédommagement pourrait s’élever à 4 millions d'euros environ, entre les salaires restant dus sur la dernière année de contrat non effectuée, et les primes que Puel aurait pu percevoir au prochain exercice.

Sous la direction de Claude Puel, l'OL s'est classé 3e en 2009, 2e en 2010 en se qualifiant pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la première fois de son histoire, et 3e en 2011. Un bilan plutôt honorable mais insuffisant pour des supporters habitués à une avalanche de trophées, sept titres entre 2002 et 2008.

Puel démission, 930

© MAXPPP

Le public de Gerland manifestait régulièrement sa désapprobation à l'égard du jeu pratiqué par Claude Puel. Après un départ catastrophique, des banderoles avaient été affichées un peu partout dans le centre ville de Lyon. En fin de saison, la pression était devenue intenable. Et pour cause, des centaines de supporters avaient manifesté devant le siège de l'OL pour réclamer son départ.

L'ancien technicien lillois pourrait tout de même rebondir en Espagne, non pas au FC Séville comme c'était pressenti dans un premier temps mais au Pays Basque. Claude Puel devrait en effet reprendre l’équipe de l’Athletic Bilbao dès la saison prochaine. Il deviendrait alors le deuxième entraîneur français à prendre en mains ce club, quinze ans après Luis Fernandez.

La rigueur, la rigueur

C'est donc Rémi Garde qui devrait reprendre les rênes du club. Comme il était directeur du centre de formation depuis l’année dernière, il aura l'avantage de bien connaître les jeunes que le club entend promouvoir à l'image de l'attaquant Alexandre Lacazette. Mais ce changement d’entraîneur intervient dans une situation plutôt délicate pour Lyon. Après le départ de Jérémy Toulalan à Malaga, plusieurs autres cadres comme Bastos ou Källström devraient quitter les Gones cet été. Un mercato d’ores et déjà placé sous la rigueur par Jean-Michel Aulas puisque aucune grande star ne devrait arriver à Lyon pour pallier tous ces départs…