Une fin de carrière argentée

  • A
  • A
Une fin de carrière argentée
@ Reuters
Partagez sur :

JO 2010 - Sandrine Bailly a annoncé qu'elle prendrait sa retraite en fin d'année.

JO 2010 - Sandrine Bailly a annoncé qu'elle prendrait sa retraite en fin d'année. Peu heureuse depuis le début des Jeux Olympiques de Vancouver, Sandrine Bailly a terminé ses troisièmes JO sur une médaille d'argent avec le relais tricolore mardi. Une sortie glorieuse pour la biathlète française qui a annoncé vouloir mettre un terme à sa carrière. "Je voulais profiter de cette occasion pour vous annoncer que c'est fini pour moi à la fin de l'année", a confié la licenciée de Valmorey (Ain) lors d'une cérémonie organisée au club France dans la station de Whistler, au nord de Vancouver. "Cela fait un petit moment que j'ai pris cette décision. Je le savais depuis un petit moment quel que soit le résultat des Jeux olympiques", a expliqué la Française qui n'a pas eu l'occasion de briller lors des épreuves individuelles terminant 15e du sprint, 27e de la poursuite et 52e du 15 km individuel avant de se refaire une santé lors du 12,5 Km départ groupé grâce à une 7e place. Brunet: "J'aurais aimé qu'elle fasse encore une année" Une certaine habitude pour Sandrine Bailly qui n'a jamais remporté de médaille à titre individuel lors des Jeux Olympiques mais avait déjà permis au relais féminin tricolore d'accrocher la médaille de bronze à Turin en 2006. "Je suis triste, j'aurais aimé qu'elle fasse encore une année, mais je comprends qu'au bout d'un moment ce soit dur", a regretté Marie-Laure Brunet, sa comparse sur l'épreuve du 4x6 km. Sandrine Bailly, championne du monde de poursuite 2003, s'est forgée un beau palmarès depuis ses débuts en Coupe du monde en 2000. Auteur de 41 podiums individuels - dont 20 victoires, la biathlète française avait remporté le classement général de la Coupe du monde en 2005 ainsi que deux petits globes en poursuite en 2005 et 2008.