Une Coupe capitale pour la Lazio

  • A
  • A
Une Coupe capitale pour la Lazio
Partagez sur :

La Lazio de Rome veut à nouveau faire fructifier son palmarès, qui stagne depuis 2004. Mercredi, les Laziales affrontent la Sampdoria en finale de la Coupe d'Italie et peuvent apporter un trophée au club pour couronner une saison, jusque là, bien mitigée en Serie A.

La Lazio de Rome veut à nouveau faire fructifier son palmarès, qui stagne depuis 2004. Mercredi, les Laziales affrontent la Sampdoria en finale de la Coupe d'Italie et peuvent apporter un trophée au club pour couronner une saison, jusque là, bien mitigée en Serie A.Il y a dix ans de cela, la Lazio, c'était cette myriade de stars achetées à prix d'or, les Vieri, De la Pena et autre Stankovic recrutés à l'époque avec une enveloppe faramineuse de 100 millions d'euros. Un investissement fructueux puisqu'avec le renfort des Veron, Mancini et Nedved, les Biancoceslesti partaient à la conquête de la Coupe des Coupes et de la Supercoupe d'Europe en 1999, un an après avoir rallié la finale de la Coupe de l'UEFA. Avant de réaliser le triplé Coupe d'Italie-Scudetto-Supercoupe d'Italie en 2000.De ces glorieuses années ne reste pas grand chose aujourd'hui. De fait, ces neuf dernières saisons, la Lazio n'a ajouté qu'une Coupe d'Italie, en 2004, à son palmarès. Un bilan famélique certes enjolivé par une belle et inattendue troisième place en championnat, il y a deux ans.Lotito: "Faire tout notre possible pour garder Zarate"Ce coup d'éclat accompli avec une majorité de jeunes joueurs, les troupes du président Lotito n'ont pas su le confirmer par la suite. Douzièmes en 2008, les Pandev et consorts ne font pas beaucoup mieux cette saison, eux qui ont passé l'essentiel du présent exercice dans le ventre mou du classement malgré. D'où l'importance de cette finale de Coupe d'Italie que la Lazio jouera mercredi soir face à la Sampdoria. Claudio Lotito le confirme: "Cette finale est capitale pour nous. Cette coupe est qualificative pour l'Europe." Il y aussi l'opportunité en cas de qualification continentale de garder les éléments les plus convoités du club: "Nous avons fait tout notre possible pour garder Zarate. Nous attendons de voir si nos efforts seront récompensés. Concernant Pandev, nous essayons de fixer un rendez-vous pour une prolongation." Ce mercredi au Stadio Olimpico de Rome, les Biancocelesti n'auront toutefois pas la tâche facile contre la Samp, elle même sevrée de trophée depuis 1994. Tombeurs d'un Inter qui avait pourtant rallié les quatre dernières finales de la compétition au tour précédent, les Génois ont bien des arguments à faire valoir.