Une aubaine pour Djokovic

  • A
  • A
Une aubaine pour Djokovic
Partagez sur :

Novak Djokovic est le premier joueur qualifié pour les demi-finales des Internationaux de France. Fabio Fognini, son adversaire en quarts, a dû déclarer forfait ce lundi, blessé à la cuisse gauche et incapable de défendre ses chances pour la suite du tournoi. Le n°2 mondial bénéficie de quatre jours de récupération avant sa demie programmée vendredi.

Novak Djokovic est le premier joueur qualifié pour les demi-finales des Internationaux de France. Fabio Fognini, son adversaire en quarts, a dû déclarer forfait ce lundi, blessé à la cuisse gauche et incapable de défendre ses chances pour la suite du tournoi. Le n°2 mondial bénéficie de quatre jours de récupération avant sa demie programmée vendredi. Novak Djokovic dans le dernier carré sans jouer. Le Serbe a déjà son billet en poche pour les demi-finales des Internationaux de France après l'annonce lundi du forfait de Fabio Fognini, son adversaire en quarts. L'Italien, blessé à la cuisse lors de son match marathon contre Albert Montanes dimanche, a préféré se retirer du tournoi sur l'avis du médecin de Roland-Garros et celui de la Fédération italienne. "Je suis très déçu, bien évidemment, car je joue actuellement le meilleur tennis de ma carrière. Cela a été une décision très dure à prendre: jouer un quart de finale à Roland-Garros, contre Djokovic... C'est dur", a expliqué Fognini en conférence de presse. Sa rencontre face à Montanes, qui a duré plus de 4h20 et s'est conclue sur le score de 11-9 dans le cinquième set, a finalement laissé trop de traces dans l'organisme du joueur italien. Après s'être blessé à la cuisse gauche à 6-7 dans la dernière manche, il a résisté sur une jambe. Un effort trop violent pour lui permettre de continuer l'épreuve. Fognini a précisé qu'il avait passé une batterie de tests, dont un scanner et une échographie pour déterminer la nature exacte de la blessure. "Je devrais être indisponible une quinzaine de jours. Je vais aller me reposer en Italie et me faire soigner", a-t-il indiqué, avant d'ajouter qu'il ne se faisait aucun souci quant à sa participation au prochain tournoi du Grand Chelem, Wimbledon, qui débute le 20 juin à Londres. Djokovic, lui, n'en demandait pas tant. Intouchable depuis le début de la quinzaine parisienne, le n°2 mondial bénéficie en plus d'une belle plage de récupération avant de jouer sa troisième demi-finale à Roland-Garros (après 2007 et 2008). Il affrontera Federer ou le vainqueur de Monfils-Ferrer vendredi après-midi, soit quatre jours après avoir battu Richard Gasquet. Un luxe qui pourrait lui permettre d'atteindre pour la première fois de sa carrière la finale des Internationaux de France et, cerise sur le gâteau, d'être le nouveau numéro un mondial. La pression est plus que jamais sur les épaules de Rafael Nadal.