Un vestiaire briviste censuré ?

  • A
  • A
Un vestiaire briviste censuré ?
Partagez sur :

La crise du CABC va de rebondissement en rebondissement. Alors que les deux entraîneurs Ugo Mola et Didier Casadéï avaient, selon la version officielle du club, bénéficié lundi de la confiance renouvelée de leurs joueurs, une réunion de crise mardi soir entre dirigeant et effectif tendrait à accréditer la censure d'un vote de défiance à l'égard de leur staff. Et Brive devient Dallas...

La crise du CABC va de rebondissement en rebondissement. Alors que les deux entraîneurs Ugo Mola et Didier Casadéï avaient, selon la version officielle du club, bénéficié lundi de la confiance renouvelée de leurs joueurs, une réunion de crise mardi soir entre dirigeant et effectif tendrait à accréditer la censure d'un vote de défiance à l'égard de leur staff. Et Brive devient Dallas... Coup de théâtre à Brive ce mardi, au lendemain de la confirmation très laconique par le club des deux entraîneurs Ugo Mola et Didier Casadéï dans leurs fonctions avec la tenue d'une réunion de crise dans les locaux du CABC, rapporte La Montagne. Celle-ci aurait rassemblé le Directeur général, Simon Gillham, Mola et des joueurs qui, selon le quotidien régional, auraient en fait voté lundi non pas pour le maintien du staff en place, comme la direction du club aurait tenté de le laisser faire croire, mais bien contre Mola et Casadéï sans que leurs dirigeants n'accèdent à leur volonté. D'où les mines renfrognées qui, lundi, tout au long d'une journée placée sous le signe d'une communication cadenassée, s'affichaient sur les visages des joueurs, dont aucun n'avait désiré évoquer ce soutien aux techniciens en place. Black-out total Ou comment une direction aurait-elle manigancé ni plus ni moins que la censure de son vestiaire en imposant un black-out total et en isolant les joueurs de leurs entraîneurs au cours d'une triste journée qui marquera l'histoire d'un club briviste, proche de l'implosion, où la crise ne fait que s'envenimer. Des joueurs qui, toujours selon La Montagne, restaient pour la plupart murés dans leur silence mardi soir à la sortie de ce curieux conciliabule quand certains tentaient maladroitement de noyer le poisson en prétendant préparer le match de Challenge européen face à Sale samedi. Une préparation dans les salons du club-house, assurément une première !