Un Top 14 gonflé à bloc

  • A
  • A
Un Top 14 gonflé à bloc
@ Maxppp
Partagez sur :

TOP 14 - Le championnat qui débute vendredi s'annonce très disputé.

TOP 14 - Le championnat qui débute vendredi s'annonce très disputé. Bien malin celui qui pourrait désigner le futur vainqueur du Top 14, cuvée 2010/2011. Un championnat qui débute vendredi avec la première journée pour se terminer le 4 juin 2011, au Stade de France. Entre temps, les 14 équipes engagées vont se livrer à une sévère lutte, notamment pour décrocher une place dans les six premiers, synonyme de phase finale. A tout seigneur tout honneur, c'est Clermont, le champion en titre, qui va rêver du doublé avec un effectif quasi-inchangé. Finaliste l'an passé et vainqueur il y a deux ans, Perpignan sera également sur les rangs, tout comme Toulouse, éternel favori avec un effectif une nouvelle fois XXL. Du côté des épouvantails, Toulon et le Racing Metro, avec un recrutement une nouvelle haut de gamme (Smith, Sackey et Hayman côté varois, Fall et Hernandez côté parisien), devraient une nouvelle fois s'installer en haut du classement. Un rang que peut légitimement viser Biarritz, septième l'an passé, et bien décidé à ne pas laisser filer sa chance une seconde fois. Un esprit de revanche qui habite également le Stade Français, à côté de ses pompes pendant une année, et désormais drivé par Michael Cheika dans son nouveau "chez lui", à Charléty. Enfin, gare à ne pas oublier Castres, l'une des belles surprises de l'an passé. Derrière, plusieurs équipes vont jouer leur survie dans ce panier de crabes, avec au premier rangs d'entre elles, les promus, La Rochelle et Agen. Des places de relégables que vont également tenter d'éviter Bourgoin, toujours handicapé par des problèmes financiers, ou Montpellier, désormais coaché par Fabien Galthié. Reste à Bayonne, ambitieux malgré un dernier exercice catastrophe, et Brive de trouver leur place dans un championnat qui promet énormément de spectacle.