Un show sans paillettes ?

  • A
  • A
Un show sans paillettes ?
Partagez sur :

Quel que soit le résultat d'OM-Chelsea mercredi au Vélodrome, les Anglais, diminués, termineront premiers du groupe F et les Marseillais deuxièmes. De quoi enterrer l'enjeu sportif de cette dernière journée de la Ligue des champions dans la cité phocéenne. S'ils visent la victoire "dans l'état d'esprit", Deschamps et ses hommes sont déjà tournés vers Auxerre.

Quel que soit le résultat d'OM-Chelsea mercredi au Vélodrome, les Anglais, diminués, termineront premiers du groupe F et les Marseillais deuxièmes. De quoi enterrer l'enjeu sportif de cette dernière journée de la Ligue des champions dans la cité phocéenne. S'ils visent la victoire "dans l'état d'esprit", Deschamps et ses hommes sont déjà tournés vers Auxerre. L'affiche est séduisante mais sans un intérêt immense. L'enjeu sportif est même réduit à néant pour cet OM-Chelsea qui aurait dû s'avérer décisif. Heureusement pour les Marseillais, leur victoire à Moscou (3-0) lors de la journée précédente a scellé le sort de ce groupe F. Didier Deschamps et ses hommes sont assurés de voir les huitièmes de finale, en qualité de deuxièmes du groupe F. "Avoir un dernier match sans enjeu sportif, c'est très rare, surtout après notre début dans la compétition. Ce match ne pèse pas mais ça ne doit pas enlever de la motivation", estime l'entraîneur olympien. Dégagé d'obligation de résultats, l'OM ne va pas pour autant négliger ce rendez-vous devant son public. C'est en tout cas le souhait de DD: "Il faudra bien jouer ce match et surtout avoir à l'esprit de le gagner, même si le plus important reste samedi à Auxerre." Le week-end prochain, les Olympiens se déplacent en Bourgogne pour le compte de la 17e journée de Ligue 1 dans une période de flottement après deux matches sans marquer: contre Rennes à domicile (0-0) et à Nice dimanche dernier (1-0). Deux contre-performances qui ont fait perdre la tête du championnat à l'OM, mais n'a pas altéré sa confiance. "C'est vrai, on ne marque pas mais ce sont des choses qui arrivent. Il n'y a pas de doute dans la tête des joueurs. Je ne m'inquiète pas spécialement pour la suite des événements", assure Steve Mandanda, très décontracté en conférence de presse. Le capitaine marseillais gardera bien le but olympien mercredi, dans une formation qui devrait subir pas mal de changements d'après Deschamps, désireux de faire souffler ceux qui ont beaucoup joué récemment. Chelsea a perdu son jeu A voir par exemple la lenteur affichée par Lucho à Nice, on peut penser que l'Argentin débutera sur le banc. Ce qui devrait profiter à Fabrice Abriel. Le technicien marseillais a convoqué un groupe de 17 joueurs, privé de Stéphane Mbia suspendu et d'André-Pierre Gignac, toujours en délicatesse avec ses ischio-jambiers. Du côté de Chelsea, Carlo Ancelotti va également gérer un effectif amputé de quelques joueurs cadres. Nicolas Anelka et Ashley Cole ont été laissés à Londres, alors que Franck Lampard et Youri Zhirkov sont toujours blessés. Les Blues se trouvent surtout au coeur d'une période pauvre en termes de points, cinq sur 18 possibles en Premier League, et restent sur une quatrième rencontre consécutive sans victoire après le nul concédé à Stamford Bridge face à Everton (1-1) le week-end dernier. "Pourquoi Chelsea ne marche pas bien ? Ce n'est pas facile à dire, il y a beaucoup de raisons, la principale est que nous ne jouons pas notre jeu en ce moment. Il faut en sortir le plus vite possible et avec ce match, on a la possibilité de le faire en alignant la meilleure équipe pour retrouver la confiance", explique Carlo Ancelotti. Records à battre Une confiance qui fuit notamment Didier Drogba, dont le retour à Marseille constitue le fait marquant de cette rencontre. (Lire Drogba: "Marseille, c'est toujours tentant..."). "J'ai été absent un mois (3 semaines début octobre, ndlr) et ce n'est pas facile de revenir après ça. Je suis satisfait de mon retour mais pas à 100%. Peut-être que ce match contre l'OM sera le moment de débloquer la situation, déclarait mardi l'ex-Marseillais, auteur d'un seul but en championnat depuis son retour à la compétition le 23 octobre. Chelsea ne serait donc pas mal inspiré de s'imposer à Marseille. Au-delà de retrouver de la confiance, les Londoniens engrangeraient une 50e victoire en Ligue des champions (pour 101 matches disputés) et entreraient également dans l'histoire de la compétition comme la cinquième équipe à remporter tous ses matches de la première phase de poule(*). Les Marseillais, eux, s'ils rééditaient leur performance de février 2000 face à ces mêmes Blues (1-0, but de Pires), dépasseraient leur meilleur total dans une première phase de poules, il y a 10 ans (9 points en 1999-2000). Peu importe l'intérêt statistique, le public du Vélodrome attend que les siens fassent bonne figure devant un champion d'Angleterre très ambitieux en Ligue des champions. Ce match de gala, même sans enjeu, pourrait peut-être réserver un spectacle de qualité. * Depuis 1992-1993, quatre formations ont réussi le carton plein en phase de poules: AC Milan (1992-93), PSG (1994-95), Spartak Moscou (1995-96), FC Barcelone (2002-03).