Un régal ce Real !

  • A
  • A
Un régal ce Real !
Partagez sur :

Le Real Madrid n'a fait qu'une bouchée d'Osasuna (7-1), ce dimanche, à l'occasion de la 12e journée de Liga. Un précieux succès dont Cristiano Ronaldo et Karim Benzema, respectivement auteurs d'un triplé et d'un doublé, restent les grands artisans. Au classement, les Merengue relèguent provisoirement le Barça à quatre points, lequel tentera de refaire son retard face à l'Athletic Bilbao dans la soirée.

Le Real Madrid n'a fait qu'une bouchée d'Osasuna (7-1), ce dimanche, à l'occasion de la 12e journée de Liga. Un précieux succès dont Cristiano Ronaldo et Karim Benzema, respectivement auteurs d'un triplé et d'un doublé, restent les grands artisans. Au classement, les Merengue relèguent provisoirement le Barça à quatre points. Osasuna était pourtant prévenu. Depuis le début de saison, le Real Madrid n'est pas du genre à faire dans la dentelle lorsqu'il évolue à la maison, les Madrilènes ayant jusqu'alors inscrit 17 buts en quatre matches disputés dans leur antre de Santiago Bernabeu. Le club de Pampelune n'a pas dérogé à la règle et est reparti de la capitale espagnole avec un cinglant revers dans les bagages (7-1), ce dimanche, à l'issue d'une rencontre reprogrammée à 12h pour permettre au continent asiatique de pouvoir suivre le match en prime-time. Une chose est sûre, qu'ils soient asiatiques ou espagnols, les supporters des Merengue ont dû apprécier la nouvelle démonstration de force affichée par le Real, qui n'aura à aucun moment laissé l'opportunité à son adversaire du soir de s'exprimer. Les Madrilènes n'ont d'ailleurs pas tardé à afficher leurs velléités offensives en assiégeant d'entrée de jeu le camp des visiteurs et en lançant une série de vagues à destination du but d'Andrés Fernandez Moreno. Très entreprenants, les protégés de José Mourinho ne tardent pas à être récompensés de leurs efforts de percussion par un premier but, et comme un symbole, tout juste auréolé du Soulier d'or, c'est l'intenable Cristiano Ronaldo, idéalement servi par Di Maria qui débloque la situation (22e). Le sursaut d'orgueil des Basques à la demi-heure de jeu, suite à l'égalisation pour le moins opportuniste d'Ibrahima Baldé, est de courte durée, Pepe (34e) et Gonzalo Higuain (39e) profitant de deux nouveaux caviars de Di Maria pour aggraver le score (3-1) en fin de premier acte. La seconde période n'est que démonstration de la part d'un collectif madrilène bien huilé qui profite de sa supériorité numérique, consécutive à l'expulsion de Satrustegui (53e), et de l'état de grâce du Portugais pour aggraver le score par deux fois (54e, 58e), en début de seconde période (5-1). Entré en cours de jeu en lieu et place de Di Maria, blessé, Karim Benzema ne se prive pas pour participer à la fête et alimenter à deux reprises son compteur personnel (7-1, 63e, 81e). CR7 et consorts profitent de ce nouveau succès de prestige, le septième de rang en Liga, pour mettre la pression sur le rival barcelonais, qui devra l'emporter face à l'Athletic Bilbao, ce dimanche soir, pour refaire une partie de son retard sur le grand, le très grand Real Madrid.