Un Paris record pour Pastore ?

  • A
  • A
Un Paris record pour Pastore ?
Partagez sur :

Alors que le Paris Saint-Germain a officialisé jeudi les arrivées de Mohamed Sissoko et de Salvatore Sirigu, c'est un transfert d'une toute autre envergure qui s'est semble-t-il ficelé dans les couloirs du Parc des Princes. Selon la presse italienne, le club parisien aurait ainsi bouclé le transfert de Javier Pastore pour la somme de 44 millions d'euros.

Alors que le Paris Saint-Germain a officialisé jeudi les arrivées de Mohamed Sissoko et de Salvatore Sirigu, c'est un transfert d'une toute autre envergure qui s'est semble-t-il ficelé dans les couloirs du Parc des Princes. Selon la presse italienne, le club parisien aurait ainsi bouclé le transfert de Javier Pastore pour la somme de 44 millions d'euros. "Ah bon ?". Interrogé sur l'arrivée imminente de Javier Pastore, annoncée par les médias italiens, Leonardo préfère faire la sourde oreille, et seulement esquisser un sourire. En marge de la présentation officielle de Mohamed Sissoko et Salvatore Sirigu, le directeur sportif du Paris Saint-Germain la joue donc discrète, et ne veut pas éventer la signature du prodige argentin avant que ce dernier n'ait apposé son seing en bas de son contrat. Pour La Gazzetta dello Sport et Sky Italia en revanche, l'affaire est bel et bien bouclée. De l'autre côté des Alpes, la cession ne fait en effet plus aucun doute et Palerme aurait ainsi donné son accord pour un montant qui devrait tourner autour des 44 millions d'euros. Un record. Car si le PSG possédait déjà la plus grosse somme jamais dépensée en France pour un joueur - 33,5 millions pour Nicolas Anelka en 2000 -, la barre est mise cette fois bien plus haute et envoie le club parisien dans une toute autre dimension. Une fois arrivé, Javier Pastore devrait, selon RMC, toucher 4,5 millions par an, soit 375 000 euros par mois, pendant les cinq années de son contrat. Quelle place dans l'équipe ? Avec ce transfert, le Paris Saint-Germain en serait en tout cas à 85 millions d'euros de dépense. Pour ce qui est du sportif, l'arrivée de l'Argentin apparaît comme un gros coup. A 22 ans, et après seulement deux saisons du côté de Palerme, "El Flaco" (le maigre) a bien vite gagné ses galons de fuoriclasse en Serie A, ce terme qui désigne les champions d'exception. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Chelsea s'était positionné pour l'enrôler, avant de se faire doubler par les nouveaux riches parisiens. Au sein de l'effectif, l'Argentin ne sera en tout pas dépaysé puisqu'il y retrouvera Salvatore Sirigu, qui évoluait avec lui ces deux dernières années. "Moi je serais ravi de continuer à jouer avec lui, a d'ailleurs lâché le portier lors de sa présentation. C'était un coéquipier, mais aussi un ami, avec qui je sortais souvent au cinéma". Le milieu de terrain viendra en tout cas garnir un secteur offensif déjà bien fourni, au moins pour les postes de titulaires. Antoine Kombouaré a du pain sur la planche. Peu probable qu'il s'en plaigne...