Un match renversant

  • A
  • A
Un match renversant
@ REUTERS
Partagez sur :

COUPE DAVIS - Arnaud Clément et Michaël Llodra ont remporté le double, la France mène 2-1.

Le double qui fait mal. Qui aurait pu prédire une victoire française après un début de match aussi catastrophique ? Un public chauffé à blanc après les deux premiers sets et des joueurs serbes au nirvana. Mais après plus de 4h30 de jeu, la France s’est finalement imposée en cinq sets (3-6, 6-7, 6-4, 7-5, ). Le scénario est désormais idéal : la France mène 2-1 et devra gagner un des deux simples dimanche pour remporter la Coupe Davis. A lire : Héroïques.

Clément le sauveur. Si l’équipe de France attendait énormément de Michaël Llodra, c’est finalement Arnaud Clément qui a sauvé ce match. Après la perte des deux premiers sets, c’est lui qui a sonné le réveil des Bleus. Solide dans les points importants, le vétéran des Bleus a su remettre les Bleus sur de bons rails. En 2001, il n’avait pas pu participer à la victoire française. Cette année, le "Ninja" a montré la voie.

4 heures et 34 minutes de jeu. Après les deux premiers sets, les supporters des Bleus craignaient le pire : une défaite expéditive en trois manches. Mais grâce à la hargne d'Arnaud Clément et de Michaël Llodra, les 16.000 spectateurs de l'Arena Belgrade ont eu le droit à un match marathon. Les rencontres de Coupe Davis peuvent être longues mais à ce point... Après 4 heures et 34 minutes de jeu, les Bleus pouvaient laisser éclater leur joie.

Llodra victoire double, 930

© REUTERS

Zimonjic a failli gagner seul. Nenad Zimonjic n'est pas très connu sur le circuit ATP. Et pour cause, le Serbe ne figure plus dans le Top 100 depuis des années. En revanche, Zimonjic est un excellent joueur de double. La semaine dernière, il a même remporté le Masters de Londres avec son partenaire, Daniel Nestor. Dans le double de samedi, il a été excellent du début à la fin. Très bon au service, solide la volée, il a causé de grosses difficultés aux joueurs français.

Un supporter sème la panique. A la fin du deuxième set, la Serbie connaît quelques difficultés. Les supporters serbes s’énervent de plus en plus et gênent considérablement les joueurs français sur leur mise en jeu. Les nombreux rappels à l’ordre de l’arbitre n’y ont rien changé. C’est finalement le joueur Janko Tipsarevic qui a été obligé de prendre un micro pour calmer le public.

Le coup de bluff de Djokovic. Après sa victoire en simple vendredi contre Gilles Simon (6-3, 6-1, 7-5), Novak Djokovic était pressenti pour jouer le double samedi. Guy Forget a alimenté cette rumeur en lâchant : "Je m'attends à ce que le capitaine serbe change sa sélection et aligne Djokovic en double. A son âge (23 ans), il ne doit pas être entamé par un match en trois sets". Le bluff des Serbes n’a pas duré trop longtemps. Samedi matin, c’est bien Viktor Troicki qui s’est entraîné aux côtés de Nenad Zimonjic.

Trophée Coupe Davis, 930

© MAXPPP