Un marathon très couru

  • A
  • A
Un marathon très couru
@ Reuters
Partagez sur :

MARATHON DE PARIS - 40 000 personnes ont pris le départ de la 34e édition, dimanche.

MARATHON DE PARIS - 40 000 personnes seront au départ de la 34e édition, dimanche. Avec plus de 55 pays diffuseurs de la course, le marathon de Paris devient, au fil des années, une course de plus en plus attendue et regardée, d'autant plus que cette année verra une modification du parcours. En effet, suite aux travaux d'installation du tramway dans l'Est parisien, le parcours sera dévié (Bois de Boulogne, Porte Dorée, Place de la bastille), le kilomètre 21 se trouvant déporté sur l'avenue Daumesnil. Le marathon innove... Ces modifications changent les repères des coureurs et la course n'en sera que plus accrochée. En effet, cela influe directement sur les points de ravitaillement chers aux participants. De plus, les organisateurs ont mis pour la première fois en place des Jiwoks. Ces programmes audio, qui seront distribués aux coureurs les désirant, sont présentés comme "des coachs sportifs". Les athlètes seront donc guidés dans la capitale avec de la musique, des conseils de "coach Jiwok", qui leur donneront des conseils sur le déroulement de la course, et des commentaires culturels sur plus de quarante monuments et lieux historiques qui jalonnent le circuit. ...mais garde ses atouts Malgré ces améliorations et modifications, le parcours sera bien sûr toujours d'une distance de 42,195 kilomètres. Des meneurs d'allure seront également présents à partir de trois heures de courses. Les organisateurs misent également sur le développement durable et le tri sélectif, ce qui ne permettra pas aux coureurs de bénéficier de plusieurs éponges, comme c'était le cas les années précédentes. Outres le "marathon expo" et les courses pour enfants et personnes handicapées, les animations seront toujours aussi présentes avec plus de 80 espaces musicaux qui ont pour but d'attirer un maximum de public, friand de voir les performances françaises ou étrangères. Toujours plus d'adeptes Hormis les chances tricolores avec la très attendue Christelle Daunay, qui a terminé troisième l'année dernière en battant le record de France, et les traditionnels favoris tels que le Kenyan Vincent Kipruto, vainqueur et recordman du monde l'année dernière ou Atsede Bayisa, lauréate en 2009, de nombreuses personnes sont attendues sur le bitume parisien. Ce week-end, la fédération française d'athlétisme espère avoir un record d'arrivants, qui est pour le moment de 30 739. Et la population s'élargit. On y retrouvera, pour cette édition 2010, pas moins de 20% de femmes, ce qui représente une hausse considérable de participation féminine depuis la création de la course. Les pays étrangers sont également de plus en plus représentés avec plus de 5 000 Britanniques attendus ainsi que des milliers d'Américains, d'Italiens ou d'Allemands. 40 000 coureurs vont donc s'élancer, dimanche à 8 heures 45 minutes au départ de l'Ecole militaire. Mais un seul sera sacré.