Un groupe sans surprise

  • A
  • A
Un groupe sans surprise
Partagez sur :

Guy Forget a annoncé, mardi, la sélection pour la finale de la Coupe Davis de Gaël Monfils, Michaël Llodra, Gilles Simon et Arnaud Clément, Richard Gasquet étant le remplaçant attitré du groupe. Tout ce petit monde est déjà à pied d'oeuvre à Saint-Cyprien près de Perpignan. Le capitaine de l'équipe mise, en l'absence d'un Tsonga blessé mais du voyage avec l'équipe, sur la continuité.

Guy Forget a annoncé, mardi, la sélection pour la finale de la Coupe Davis de Gaël Monfils, Michaël Llodra, Gilles Simon et Arnaud Clément, Richard Gasquet étant le remplaçant attitré du groupe. Tout ce petit monde est déjà à pied d'oeuvre à Saint-Cyprien près de Perpignan. Le capitaine de l'équipe mise, en l'absence d'un Tsonga blessé mais du voyage avec l'équipe, sur la continuité. Richard Gasquet sera donc le cinquième homme du groupe France pour la finale de la Coupe Davis. Une décision qui n'a rien de vraiment surprenante, Guy Forget ayant simplement reconduit le groupe qui a donné satisfaction en demi-finale face à l'Argentine (5-0). Malgré tout, ce statut de remplaçant n'est qu'indicatif puisqu'il n'a rien de formel et pourra être changé jusqu'au tirage au sort. Guy Forget n'a d'ailleurs pas la moindre intention de faire de différence dans le traitement de ses joueurs. "J'ai beaucoup entendu dire dans les couloirs que l'équipe était faite, parce que Gaël (Monfils) et Mika (Llodra) ont bien joué à Bercy. C'est faux. Je veux que tout le monde se sente concerné car tout peut arriver d'ici là", confie Guy Forget. Malgré tout, en l'état, on devine que le capitaine de l'équipe de France a porté son choix sur Arnaud Clément pour épauler Michael Llodra en double, Gasquet mais également Simon étant un peu plus juste que l'Aixois. Pour le simple, Monfils paraît indéboulonnable. "Le seul qui est sûr d'y aller en simple le vendredi, c'est Gaël. Mika reste et restera, lui, mon pilier en double. Après, tout est possible", confirme Guy Forget. Derrière le finaliste de Bercy, Simon et Llodra possèdent une longueur d'avance sur un Gasquet qui avait avoué initialement ne pas forcément se sentir à son aise dans un statut de titulaire. Pour le début de ce stage, c'est ainsi que les cartes sont distribuées et il n'y a guère de raison que cela change. Le groupe est par ailleurs renforcé d'un Jo-Wilfried Tsonga qui avait envie de vivre l'aventure et qui a même tapé quelques balles avec Guy Forget, lundi. Cela ne fait pas de lui un postulant pour la finale, puisque son genou reste bien trop fragile pour tenter un tel défi. Tout ce petit monde est en tout cas bien présent à Saint-Cyprien dans les Pyrénées-Orientales pour la dernière semaine de préparation avant la finale, qui se déroulera en Serbie du 3 au 6 décembre prochain. Un groupe qui sera renforcé au cours de la semaine par Marc Gicquel, qui donnera la réplique à Monfils et Simon en simple.