"Un groupe homogène au niveau élevé"

  • A
  • A
"Un groupe homogène au niveau élevé"
Partagez sur :

Voici quelques réactions après le tirage au sort de l'Euro 2012, effectué vendredi à Kiev, qui a réservé à l'équipe de France un groupe D abordable avec l'Ukraine, la Suède et l'Angleterre.

Voici quelques réactions après le tirage au sort de l'Euro 2012, effectué vendredi à Kiev, qui a réservé à l'équipe de France un groupe D abordable avec l'Ukraine, la Suède et l'Angleterre. Laurent Blanc (sélectionneur de l'équipe de France, sur RMC): "On se dirige vers un lieu de vie à Varsovie. Avant le tirage, Fabio Capello (sélectionneur de l'Angleterre, ndlr) m'a dit qu'il ne souhaitait pas tomber contre la France, il n'aurait sûrement pas dû dire ça... La Suède est une bonne équipe, l'Ukraine est un solide pays organisateur. On se retrouve dans un groupe homogène avec un niveau élevé, chaque équipe peut espérer atteindre le niveau supérieur. De jouer le 11 juin est une bonne nouvelle, ça nous laisse quelques jours de préparation supplémentaires mais l'idéal serait d'arrêter le championnat (de Ligue 1, ndlr) le 13 mai comme le font les autres championnats européens." Noël Le Graët (président de la FFF, sur RTL): "C'est un groupe qui paraît équilibré. Le deuxième est beaucoup plus compliqué. Il y a trois équipes moins bien classées que nous à l'indice Fifa mais le pays organisateur a toujours un petit plus. Mais la France peut rivaliser. Quel que soit le groupe, l'objectif c'est de se qualifier. On ne peut pas venir dans une compétition aussi importante et dire que le groupe est difficile et être content d'être là huit jours. Ce sont des gagneurs. On peut être assurés de la volonté de se qualifier. On avait prévu un camp de base en Pologne, il va falloir réviser nos positions. Il serait dommage de se taper (sic) deux heures d'avion à chaque match. Il serait logique qu'on repasse pour démarcher un autre hôtel. La date d'entrée, ça nous arrange, je verrai Frédéric Thiriez lundi, sur le fond, ils (la LFP) ont raison: bouleverser le calendrier à quelques jours du tirage paraissait difficile. Le calendrier, on devrait le prévoir. Il faudrait s'assurer de ça pour 2014 et l'Euro 2016. Mais si on a une solution il faut faire le maximum." Bixente Lizarazu (ancien international français, sur Eurosport): "C'est un groupe à notre portée. Le seul problème, c'est que nous sommes favoris avec l'Angleterre. On n'aime pas vraiment ce statut. En Afrique du Sud, on avait dit pareil et finalement il n'y a pas eu de qualification au bout. J'avais une préférence pour le tirage le plus difficile pour que l'on se débride enfin. J'aurais aimé l'Allemagne ou l'Espagne. Ce groupe ne va pas aider l'équipe de France à se lâcher. La Suède, emmenée par Ibrahimovic, ça peut faire mal à beaucoup d'équipes, ce sera leur arme fatale. L'Angleterre ne m'inquiète pas trop puisque elle va être joueuse. Ce qui m'inquiète, ce sont les équipes regroupées, agressives et physiques. Au premier match, ça me va bien parce qu'il faut rentrer vite dans le vif du sujet. On gagne quelques jours par rapport à notre entrée dans la compétition, c'est une bonne chose par rapport au championnat de France qui finit le 20 mai." Hugo Lloris (gardien de l'équipe de France, sur RTL): "Ça reste un groupe ouvert, assez homogène avec quatre équipes de niveau plus ou moins égal. La France aura toutes ses chances. L'Angleterre est une équipe prestigieuse avec de grands joueurs, la Suède a un gros collectif et des individualités avec Zlatan Ibrahimovic qui peut faire la différence quand il est en forme. L'Ukraine est derrière, mais c'est l'un des pays hôtes, ça n'est jamais évident d'affronter une équipe qui joue chez elle. Angleterre-France, c'est le match qui va conditionner les deux autres. C'est bien de les jouer d'entrée car en cas de bon résultat ça peut donner de la confiance et permettre de se lâcher un peu plus. Ne pas sortir du groupe, ce serait une déception. L'objectif c'est de se qualifier pour les quarts de finale, il ne faut pas regarder plus haut, faire profil bas et se concentrer sur ces trois matches. On est une équipe jeune mais on a de l'ambition. Il faudra le démontrer tout au long de cette compétition. J'ai connu l'échec de la Coupe du monde, ce n'est jamais évident de digérer et de passer à autre chose mais c'est une autre compétition, il y aura beaucoup d'euphorie de notre part." Damien Perquis (international polonais, sur RMC): "Je suis content, c'est un bon tirage pour la Pologne ! On se dit que cela aurait pu être pire, il faut déjà passer les poules. On a des possibilités de retrouver la France en phase éliminatoire. La fête va être superbe, surtout en Pologne." Fabio Capello (sélectionneur de l'Angleterre, sur RMC): "Le tirage n'est pas si mauvais. Nous aurions pu nous retrouver dans le Groupe B qui est le plus dur. Je suis content parce que qu'il fallait mieux tomber dans tous les groupes que dans le B. La France et la Suède sont deux bonnes équipes. Nous avons aussi joué contre l'Ukraine. Ce ne sera pas facile parce que le football européen est au top. Tous les matches seront difficiles."