Un grand Neuer, pour rien

  • A
  • A
Un grand Neuer, pour rien
Partagez sur :

Complètement dépassés par le niveau des joueurs de Manchester, les hommes de Ralf Rangnick ont fait bien pâle figure dans leur Veltins Arena, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à MU (0-2). Seul dans le désert, Manuel Neuer a encore réalisé une prestation de haut vol. Face à tous ses arrêts en première période, les Mancuniens auraient pu s'écoeurer.

Complètement dépassés par le niveau des joueurs de Manchester, les hommes de Ralf Rangnick ont fait bien pâle figure dans leur Veltins Arena, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à MU (0-2). Seul dans le désert, Manuel Neuer a encore réalisé une prestation de haut vol. Face à tous ses arrêts en première période, les Mancuniens auraient pu s'écoeurer. Manuel NEUER, 8 Abandonné par sa défense tout au long du match, il a plus que largement contribué à retarder l'échéance. Décisif à sept reprises précisément, devant Rooney (3e), Chicharito (6e, 16e), Giggs (27e), Chicharito encore (36e), Giggs à nouveau (45e) et Carrick (47e). Précis et puissant dans ses relances à la main, il aurait pu permettre à Schalke de conserver un nul miraculeux. Mais ses coéquipiers, clairement, n'avaient pas son niveau. -------------------------------------------------- Asturo UCHIDA, 4 Lâche au marquage du début à la fin, il a peiné dans l'alignement. Il a tenté d'apporter offensivement et a effectué un sauvetage décisif devant Park (36e), mais il se fait manger sur l'occasion de Giggs (48e). Trop lent sur le deuxième but de Rooney, il n'a jamais réussi à trouver le bon équilibre entre son travail défensif et ses montées. Joel MATIP, 3,5 Une petite erreur sans trop de conséquence (3e) en début de match, puis un sauvetage devant Rooney (22e). Il a vraiment peiné à contenir Chicharito en première période. Assez maladroit dans ses interventions, pris dans le dos sur la passe décisive de Rooney pour Giggs, largué à la course par Chicharito sur le deuxième but. Vaillant jusqu'au bout, quand même. Christoph METZELDER, 3 A croire que son masque l'a empêché de bien voir ce qui se passait... Lent dans l'alignement, il a lui aussi été ballotté par Chicharito. Pris presque à chaque fois dans le dos, son carton jaune pour sa faute sur Rooney est un symbole de ses difficultés (34e). Dépassé sur le premier but, il était carrément absent sur l'action du deuxième. Hans SARPEI, 3,5 Offensif en tout début de match, il a été très vite dépassé comme l'ensemble de ses coéquipiers. Sorti épuisé, il fut complètement absent sur les deux buts. Remplacé par Sergio ESCUDERO à la 73e, auteur d'une belle frappe à la 82e, mais qui a aussi pu profiter d'une équipe mancunienne un peu plus lâche. Jefferson FARFAN, 6 Un petit contrôle de la main d'entrée de jeu (2e), qui ne l'a pas empêché de se montrer très remuant à chacune de ses touches de balle. Il a toutefois connu un vrai trou autour de la demi-heure, comme tout le monde. Son début de seconde période est encore mené tambour battant. Clairement le meilleur joueur de champ côté allemand. Kyriakos PAPADOPOULOS, 4,5 Des retours pour soulager sa défense, mais il a été régulièrement dépassé sur les contres mancuniens. Il laisse Rooney centrer à la 27e, mais revient sauver sur une alerte de ce même Rooney à la 44e. Effacé sur l'occasion de Giggs (47e), puis sur le but de Rooney, il a connu une soirée bien compliquée dans l'entrejeu. Jose Manuel JURADO, 5 Assez discret, même durant la bonne période de Schalke, il n'a pas été aidé par le très peu d'appels de ses attaquants et donc pas pu faire valoir son habituelle qualité de passes. Il manque sa volée à la 52e, mais provoque quand même le carton de Fabio à la 58e. Remplacé à la 83e par Julian DRAXLER, qui n'avait plus rien à montrer dans un match déjà joué. Alexander BAUMJOHANN, 5,5 Auteur de la première frappe du match (1ère), il aurait peut-être pu obtenir un penalty à la 40e. Encore auteur d'une frappe intéressante dans la minute suivante, il n'a pas démérité sur le peu de temps qu'il a joué, c'est-à-dire durant 53 minutes. En manque de rythme, il fut remplacé par Peer KLUGE, qui manque son tacle sur Rooney avant le but. RAUL, 3,5 Des appels durant le premier quart d'heure, mais il s'est éteint petit à petit. A peu près inspiré quand il a touché le ballon dans une situation intéressante, donc à peine une ou deux fois dans le match, l'Espagnol a confirmé qu'il ne pouvait plus débloquer un match à lui tout seul. A 33 ans, l'ancien Madrilène, incontestable chasseur de buts, a quand même besoin de ses coéquipiers. EDU, 4 Invisible sur les 40 premières minutes, même s'il a cadré un tir lointain en tout début de match (7e). Son joli coup de canon à la 65e a inquiété Van der Sar, mais son manque d'activité et surtout son incapacité à se défaire du marquage des défenseurs de MU, n'ont pas aidé à rattraper le coup. Il n'a jamais réussi à trouver Raul et n'a réussi à se montrer qu'en décrochant.