Un grand coup de Stoner

  • A
  • A
Un grand coup de Stoner
Partagez sur :

Casey Stoner s'est offert un joli cadeau d'anniversaire en remportant dimanche le Grand Prix d'Australie devant son public et les Italiens Marco Simoncelli et Andrea Dovizioso. Cerise sur le gâteau, le pilote Honda est sacré champion du monde pour la deuxième fois après 2007, le jour de ses 26 ans. En 125 cc, le Français Johann Zarco a grappillé de précieux points à l'Espagnol Nico Terol.

Casey Stoner s'est offert un joli cadeau d'anniversaire en remportant dimanche le Grand Prix d'Australie devant son public et les Italiens Marco Simoncelli et Andrea Dovizioso. Cerise sur le gâteau, le pilote Honda est sacré champion du monde pour la deuxième fois après 2007, le jour de ses 26 ans. En 125 cc, le Français Johann Zarco a grappillé de précieux points à l'Espagnol Nico Terol. Casey Stoner risque de se souvenir longtemps de ce dimanche 16 octobre 2011. Une journée en tout point parfaite pour l'Australien. Pour cause, le pilote Honda a triomphé à la maison, le jour de ses 26 ans, pour coiffer une deuxième couronne mondiale après celle décrochée en 2007 avec Ducati. Un sacre mérité pour celui qui a décroché sa cinquième victoire de rang à Phillip Island, la neuvième d'une saison de MotoGP dominée de la tête et des épaules par le natif de Southport. Comme dans un rêve... Le songe est devenu réalité lors de ce 16e rendez-vous de la saison synonyme de 11e pole position et de 9e victoire dans cet exercice 2011 pour Stoner, désormais crédité de 32 Grand Prix remportés dans la catégorie reine. Au sud de Melbourne, le célèbre n°27 a livré un nouveau récital, faisant cavalier seul du début jusqu'au terme de cette antépénultième course de l'année, après avoir dominé l'intégralité des essais libres et les qualifications. Le triomphe est total, Stoner comptant désormais 325 points, soit 65 de plus que Jorge Lorenzo, qui cède son titre de champion du monde dans la douleur, l'Espagnol ayant été contraint au forfait après une chute lors du warm-up et une blessure à l'annulaire de la main gauche. Zarco entretient l'espoir En l'absence du Majorquin, Marco Simoncelli et Andrea Dovizioso se sont illustrés sur le tracé australien pour offrir un podium 100% Honda. Un constructeur japonais à la fête, Dani Pedrosa terminant au 4e rang. Seulement dix pilotes ont fini la course et parmi eux, Randy De Puniet s'est distingué en terminant à la 6e place, son meilleur résultat de la saison, malgré un virage raté et un tout droit sans conséquence dans les derniers tours ce dimanche. Le pilote Ducati Pramac n'aura pas été la seule satisfaction tricolore du jour aux antipodes. Dans la catégorie 125 cc, Johann Zarco a entretenu l'infime espoir de décrocher le Graal en revenant à 25 points de son grand rival au classement, l'Espagnol Nico Terol, avant les deux dernières courses de la saison, programmées en Malaisie et à Valence. Parti en pole position, le Français finit 3e derrière Andrea Cortese et Luis Salom mais devant Terol, seulement 6e. En Moto2, le suspense est d'autant plus important que Stefan Bradl a profité de sa victoire pour repasser devant Marc Marquez, 3e après s'être élancé en dernière position. Trois petits points séparent désormais les deux hommes. Ça promet !