Un Français à la tête de la Juve

  • A
  • A
Un Français à la tête de la Juve
Partagez sur :

FOOT - Jean-Claude Blanc s'apprête à devenir le premier Français à prendre la présidence de la Juventus Turin.

Jean-Claude Blanc, directeur général de la Juventus Turin depuis trois ans, deviendra, lundi prochain, le premier Français à prendre la présidence de la Vielle Dame après le non-renouvellement du mandat de l'Italien Giovanni Cobolli Gigli.Lundi prochain, la Vieille Dame tournera une page importante de sa richissime histoire. Ce 12 octobre 2009, le club de la famille Agnelli se dotera d'un nouveau président, Jean-Claude Blanc, premier Français à occuper ce poste au sein du club piémontais.Arrivé à Turin à l'été 2006 en tant que Directeur général, en compagnie de Giovanni Cobolli Gigli bombardé à l'époque président, le Savoyard occupera désormais les deux fonctions. Ainsi en ont décidé les dirigeants de l'institution italienne avec à sa tête John Elkan, petit-fils de Gianni Agnelli et depuis mai 2008 président de la Holding familiale englobant, entre autres, Fiat.Arrivé en plein scandale des matches truquésC'est lui qui fait venir Blanc il y a trois ans alors que le club venait d'être fortement secoué par le scandale des matches truqués. En début de semaine, Elkan indiquait par un communiqué de presse que le mandat de Cobolli Gigli ne serait pas prolongé, intronisant alors celui qui a peaufiné son savoir-faire en matière de marketing sportif au sein d'Amaury organisation sport (AOS).A 46 ans, Jean-Claude Blanc se retrouve donc à la tête d'un des plus grands clubs du monde alors que sa connaissance du football n'avait pas crevé l'écran lorsqu'il a débarqué dans le monde du ballon rond. Si son action peut s'avérer aussi brillante que celle de Michel Platini, premier Français a s'être illustré à Turin lorsqu'il portait les couleurs bianconeri (1982-1987), Blanc aura largement réussi sa mission.