Un fond à la peine

  • A
  • A
Un fond à la peine
@ Reuters
Partagez sur :

JO 2010 - L'équipe féminine française a terminé dernière de la finale du sprint.

JO 2010 - L'équipe féminine française a terminé dernière de la finale du sprint. Tout comme chez les hommes où la chute de Cyril Miranda a annihilé les chances de médailles de la paire tricolore dans le sprint par équipe masculin, le ski de fond français a connu une nouvelle désillusion, mardi, dans l'épreuve de sprint par équipe chez les dames. Karine Laurent-Philippot a en effet cassé un bâton et chuté dès le premier relais de la finale du sprint par équipes ce qui a réduit à néant les chances de la doublette tricolore. "On avait un matériel extra. J'ai rarement cassé des bâtons dans ma carrière et il a fallu que cela arrive aujourd'hui. Quand on perd le tempo, surtout au départ, c'est trop dur de revenir. On pouvait faire bien mieux. La médaille était à notre portée", a reconnu Karine Laurent-Philippot. L'Allemagne sacrée Repartie avec un retard à combler bien trop important, elle n'a pu que constater les dégâts et les Françaises ont fait de la figuration pour terminer à la dixième et dernière place de cette finale remportée par la paire Evi Sachenbacher-Stehle et Claudia Nystad. Les Allemandes ont réalisé une fin de course énorme pour venir coiffer sur le fil des Suédoises qui n'ont pourtant pas hésité à donner le tempo en tête de peloton et qui menaient encore dans le dernier tour. C'est finalement au sprint que les Allemandes ont donc fait la différence, s'imposant avec 6 petits dixièmes d'avance. Les Russes (Irina Khazova et Natalia Korosteleva) terminent quant à elle en bronze avec 4 secondes de retard.