Un Flash tout neuf ?

  • A
  • A
Un Flash tout neuf ?
Partagez sur :

Meilleure équipe de la saison régulière, le Flash de la Courneuve affronte samedi les Centaures de Grenoble en finale du Championnat de France Elite de football américain. Un match historique puisque les Courneuviens auront l'occasion de remporter leur neuvième titre dans cette compétition alors que les Isérois pourraient en cas de succès devenir les premiers promus à décrocher le Casque de Diamant.

Meilleure équipe de la saison régulière, le Flash de la Courneuve affronte samedi à 15 heures les Centaures de Grenoble en finale du Championnat de France Elite de football américain. Un match historique puisque les Franciliens auront l'occasion de remporter leur neuvième titre dans cette compétition alors que les Isérois pourraient, en cas de succès, devenir les premiers promus à décrocher le Casque de Diamant. Le football américain ne demande qu'à éclore auprès du grand public français. Avec 21.000 licenciés en France, le foot US est certes très loin de son homologue footballistique mais il attire chaque année de plus en plus de nouveaux passionnés. "On observe une augmentation de 10 à 15% chaque année, c'est-à-dire que l'on double le nombre de nos licenciés tous les quatre ans. La finale de samedi ne sera pas seulement le dénouement du championnat de France de football américain mais une fête pour tout le monde", affirme le président de la FFFA, Marc-Angelo Soumah, motivé à l'idée de faire évoluer sa discipline. Samedi, le stade Charléty, plus habitué à accueillir du rugby ou de l'athlétisme, va donc passer à l'heure américaine. Le public sortira le soda pour admirer paisiblement le lever de rideau: le fameux Cheerleading et un match de Flag, football américain sans contact. Avec 15.000 spectateurs attendus dans l'antre du Stade Français pour la saison prochaine, la finale entre le Flash et les Centaures s'annonce pour le moins déséquilibrée. A première vue, le club francilien face au club isérois, c'est David contre Goliath. Encore en deuxième division la saison passée, les Grenoblois ont réalisé un véritable exploit en se hissant en finale du Championnat de France pour y disputer le XVIIe Casque de Diamant. Dable, botte secrète des Centaures "Notre objectif était d'assurer le maintien avec une ou deux victoires. Chaque match a été abordé les uns après les autres et nous nous sommes mis à y croire, à la vue de nos résultats. Notre force est que nous avons su saisir les opportunités pour en arriver là", déclare Paul Braisaz-Latille, l'un des receveurs isérois. Les Centaures ont également une botte secrète en la personne d'Anthony Dable. "On n'a pas de receveur de ce type en France. Athlétiquement, je n'ai jamais vu un receveur comme ça. Avec Paul Braisaz-Latille, ils peuvent changer le court d'un match à eux seuls...", estime Marc-Angelo Soumah, ancien receveur des Francfort Galaxy. Pour sa première finale, le Cendrillon de la compétition tombe malheureusement face à l'ogre francilien... Le Flash est en effet le club phare de l'élite du football américain français. Octuples champion de France, vice-champions d'Europe en 2006 et 2009, les hommes d'Olson Camron ont survolé la saison en ne concédant qu'une seule petite défaite. Lors de sa seule confrontation en championnat face aux Centaures, le Flash s'était largement imposé (44-13), illustrant un peu plus le fossé entre les deux équipes. "On ne craint pas trop la machine Centaures dans le sens où ils n'arrivent pas à gérer le temps comme nous le faisons. Par contre, ils sont capables de nous embêter au sol. Le match sera très serré et n'aura rien à voir avec notre dernière opposition", assure l'entraîneur du Flash. Ce qui est certain c'est que l'une des deux équipes entrera dans la légende de la compétition à l'issue de cette finale, que ce soit en tant que premier promu à remporter le Casque de Diamant ou alors en tant que recordman du nombre de titres nationaux.