Un duo en or pour le Bayern

  • A
  • A
Un duo en or pour le Bayern
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Bayern compte sur Ribéry et Robben pour éliminer la Fiorentina.

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Bayern compte sur Ribéry et Robben pour éliminer la Fiorentina. Le Barça a fait des envieux... Humiliés l'an passé par la bande à Messi en Ligue des Champions, Karim Benzema et Franck Ribéry avaient juré qu'on ne les y reprendrait plus. Si l'ancien Lyonnais a obtenu un bon de sortie vers le Real Madrid pour aller tenter d'assouvir sa soif de trophées européens, son partenaire en équipe de France, qui souhaitait également rejoindre la capitale espagnole, n'a pas eu droit au même traitement de la part du Bayern Munich. Pour le convaincre de rester, le club bavarois avait promis de lui adjoindre des renforts de classe mondiale. Parole tenue, avec, entre autres, l'arrivée d'Arjen Robben, transféré fin août du... Real Madrid contre 25 millions d'euros. "La signature d'un joueur de sa classe change tout dans une équipe, avait déclaré Michael Ballack à propos du Néerlandais dans le journal munichois TZ. Arjen est rapide et c'est un grand dribleur, je ne vois pas de joueurs comme lui en Bundesliga aujourd'hui. Le Bayern a appris ces derniers temps qu'il avait besoin de grands joueurs comme Ribéry et Robben pour avoir une chance de gagner la Ligue des Champions". Et les deux intéressés n'ont pas tardé à donner raison au milieu de terrain de Chelsea... Van Gaal optimiste Cinq minutes. C'est le temps qui s'est écoulé, fin août, face à Wolfsburg, entre l'entrée de Ribéry et le centre du Français repris victorieusement par Robben, qui signait alors un doublé pour sa première apparition sous la tunique bavaroise. Mais entre les blessures occasionnelles (Robben) et fréquentes (Ribéry) des deux larrons, Louis van Gaal n'a que très rarement eu l'opportunité d'aligner sa doublette infernale au coup d'envoi. Ce n'est d'ailleurs arrivé qu'à deux reprises en Ligue des Champions en tout début de saison. Mais il en faut plus pour susciter l'inquiétude dans une formation qui reste sur douze succès consécutifs toutes compétitions confondues. L'heure serait même à l'optimisme. Pendant sa convalescence, en janvier, Ribéry avait confié à Sportbild qu'il avait hâte "d'animer les ailes" avec l'ancien madrilène. Et même Louis van Gaal, pourtant pas du genre fanfaron, y est allé de son petit commentaire sur le site du Bayern, en déclarant que le Français "reviendrait encore plus fort" et que même Robben "pourrait être encore plus fort". Titulaire pour la première fois depuis son retour, aux côtés du Néerlandais, Ribéry a de nouveau offert un but à son compère face à Dortmund ce week-end (3-1). Mercredi soir à l'Allianz-Arena, avec Ribéry à gauche et Robben à droite, le danger viendra encore de partout. La Fiorentina est prévenue.