Un derby pour commencer

  • A
  • A
Un derby pour commencer
Partagez sur :

Samedi, à Pékin, la saison 2011-12 italienne reprend avec la Supercoupe opposant les deux clubs milanais, l'AC Milan, champion en titre, et l'Inter Milan, vainqueur de la Coupe nationale. L'occasion pour chacune des deux formations de prendre l'ascendant sur son adversaire avant le coup d'envoi de la Serie A, fin août.

Samedi, à Pékin, la saison 2011-12 italienne reprend avec la Supercoupe opposant les deux clubs milanais, l'AC Milan, champion en titre, et l'Inter Milan, vainqueur de la Coupe nationale. L'occasion pour chacune des deux formations de prendre l'ascendant sur son adversaire avant le coup d'envoi de la Serie A, fin août. "Je crois que le Milan et l'Inter sont un cran au-dessus des autres". N'en déplaise aux Romains de la Lazio, de la Roma, ou aux Turinois de la Juventus, Massimiliano Allegri, le coach des Rossoneri champions en titre, voit encore dans La Gazzetta dello Sport les deux Milan se disputer le Scudetto cette saison. Mais d'abord, les frères ennemis vont s'affronter lors de la Supercoupe d'Italie, samedi, à Pékin. Un premier derby attendu, non seulement par les locaux, qui ont réservé un accueil chaleureux aux deux formations. Mais aussi et surtout par les deux clubs lombards. "Commencer par une victoire ne serait pas mal, rappelait d'ailleurs l'ancien coach de Cagliari. La Supercoupe est le premier trophée de la saison et, en plus, c'est un derby, ce qui pour nous lui donne encore plus de valeur." Côté adverse, même ambition avec, qui plus est, un petit sentiment de revanche né de la défaite concédée dans la capitale chinoise il y a deux saisons face à la Lazio de Rome. "Nous voulons aussi gagner pour effacer cette défaite, expliquait Gian Piero Gasperini, le coach intériste. Nous avons l'occasion de promouvoir le football italien en faisant le spectacle." Des conditions climatiques difficiles Un spectacle qui risque d'être mis à rude épreuve en raison des conditions climatiques difficiles: plus de 30°C et 80% d'humidité... "Nous devons nous adapter à un climat particulier, prévenait "Gasp", avant d'ajouter: Mais le Milan a les mêmes problèmes". Un problème que ne minimise pas son homologue milaniste: "Il fera très chaud, très humide, il faudra avoir des jambes et du mental." Le mental, les deux équipes devraient en faire preuve, à l'image de Wesley Sneijder, annoncé en partance pour Manchester United par la presse britannique mais qui jouera face aux Rossoneri. "Nous sommes ici pour gagner", clamait le meneur de jeu néerlandais, qui soutiendra sans doute Samuel Eto'o et Giampaolo Pazzini en attaque. Autre bonne nouvelle côté intériste, la présence de Javier Zanetti, de retour de la Copa America, qui remplacera Yuto Nagatomo, touché à l'épaule. Les autres Sud-Américains engagés, les Brésiliens Maicon et Lucio et les Argentins Cambiasso et Milito, seront absents. Chez les champions d'Italie, Stephan El Shaarawy, blessé au genou, a rejoint les Français Philippe Mexès et Mathieu Flamini, ainsi que le vétéran Filippo Inzaghi, à l'infirmerie.